GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 11 Septembre
Jeudi 12 Septembre
Vendredi 13 Septembre
Samedi 14 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 16 Septembre
Mardi 17 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Manifestations contre l'austérité au Royaume-Uni

    media Une manifestation anti-austérité dans le centre de Londres, le 20 juin 2015. REUTERS/Peter Nicholls TPX IMAGES OF THE DAY

    Des dizaines de milliers de personnes ont manifesté samedi 20 juin dans plusieurs villes de Grande Bretagne pour dire non à la politique d'austérité du gouvernement de David Cameron. Un mouvement qui se veut le début d'une vaste et longue campagne de protestation à travers le Royaume-Uni.

    Avec notre correspondante à LondresMuriel Delcroix

    Ces rassemblements dans les rues de Londres, Glasgow, Liverpool ou encore Bristol sont les premières grandes manifestations populaires auxquelles se trouve confronté David Cameron depuis sa réélection après les législatives du 7 mai.

    Des défilés menés dans une ambiance de carnaval, au son des tambours et sifflets et, comme à Londres, entouré d'une épaisse fumée rouge symbolisant le caractère satanique des conservateurs. Mais qu'on ne s'y trompe pas, derrière cette atmosphère bon enfant, la colère et l'angoisse sont immenses : les manifestants évoquent les effets dramatiques des coupes budgétaires menées depuis déjà cinq ans par le gouvernement. Une cure d'austérité qui ne fait qu'aggraver, selon eux, les inégalités dans le pays et précipite les foyers les plus vulnérables dans la pauvreté.

    Or, à peine reconduit au pouvoir, le Premier ministre conservateur a annoncé un nouveau train de privatisation et d'austérité pour réduire la dette publique avec 18 milliards d'euros de coupes prévues dans les ministères et 16 milliards supplémentaires dans les aides sociales au cours des deux ans à venir.

    C'est ce nouveau plan qu'appréhendent les protestataires. Ils préviennent que leur mouvement n'est qu'un avant-goût d'une vaste campagne de grèves, d'actions directes et de désobéissance civile à travers le pays.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.