GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Novembre
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Novembre
Vendredi 22 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Crise en Ukraine: l'UE prolonge les sanctions contre la Russie

    media François Hollande, Angela Merkel et Vladimir Poutine lors de leurs négociations pour un plan de paix en Ukraine, à Moscou le 6 février 2015. REUTERS/Maxim Zmeyev

    Les chefs de la diplomatie européenne ont officialisé la prolongation des sanctions économiques contre la Russie pour les six mois à venir, c'est-à-dire jusqu’à fin janvier 2016.
    Cette décision était attendue puisque les sanctions sont liées à l’application des accords de Minsk sur l’Ukraine. Néanmoins les autorités russes ont exprimé leur étonnement et leur mécontentement.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

    « Nous sommes extrêmement déçus que l’opinion du lobby russophobe ait une fois de plus pris le dessus au sein de l’Union européenne », a déclaré le ministère russe des Affaires étrangères dans un communiqué.

    La diplomatie russe juge « absurde » de « faire porter sur la Russie la responsabilité de la mise en œuvre des accords de Minsk ». Pour Moscou, « la résolution de la crise interne à l’Ukraine a toujours été et est encore aujourd’hui entre les mains des autorités de Kiev, qui doivent mettre en application leurs engagements » poursuit le communiqué.

    Embargo russe prolongé

    La Russie joue les outragées, choquée que la prolongation des sanctions soit annoncée le jour anniversaire de l’attaque allemande contre l’Union soviétique, le 22 juin 1941. Un procédé qu'elle juge « cynique ».

    Moscou fait également semblant de prendre en compte les intérêts des Européens, dont les entreprises perdraient des centaines de milliers d’emplois du fait des sanctions.

    Le Premier ministre russe a aussitôt annoncé la poursuite des contre-sanctions. L’embargo sur les produits agroalimentaires occidentaux, mis en place depuis le 7 août, sera également prolongé de six mois. Autrement dit l’interdiction d’importation de certains produits agroalimentaires occidentaux. Cet embargo, décrété le 7 août dernier, touche notamment les fruits, les légumes, la viande, la volaille, le poisson, le lait et les produits laitiers.

    D’après un conseiller à la présidence cité par la presse russe, la liste des produits concernés ne devrait pas être étendue. La Russie, en effet, malgré les encouragements des autorités à développer la production locale, et malgré la recherche de nouveaux partenaires, n’est pas parvenue à remplacer complètement les produits touchés par l’embargo.

    Les produits agroalimentaires ont donc été fortement touchés par l’inflation. Cet embargo pénalise certes les agriculteurs européens, mais aussi les consommateurs russes, déjà touchés de plain fouet par la crise économique. Les autorités russes sont d’ailleurs partagées sur la nécessité de lutter contre la fraude et le contournement de l’embargo.

    Les Russes s’amusent par exemple de trouver dans les rayons des magasins, des produits de la mer en provenance de pays enclavés. En fait, tout le monde semble y trouver son compte.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.