GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 17 Avril
Jeudi 18 Avril
Vendredi 19 Avril
Samedi 20 Avril
Aujourd'hui
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Ukraine: les bureaux de vote ont ouvert pour le second tour de l'élection présidentielle qui oppose Petro Porochenko à Volodymyr Zelenskiy
    Europe

    En Russie, la controverse de la statue de Saint-Vladimir

    media Vladimir de Kiev statufié ici sur le monument Millénaire de Russie à Novogorod, au nord-ouest de la Russie. wikipedia

    La statue polémique doit être érigée à Moscou en hommage à Vladimir. Pas Vladimir Poutine, mais Saint-Vladimir qui a converti la Russie dite kiévienne au christianisme.

    De notre correspondante à Moscou,

    C'est surtout le lieu où elle doit être érigée qui pose problème. En effet, dans le projet actuel, Saint-Vladimir sera installé en haut d’une des collines de Moscou, le Mont des moineaux, une zone boisée qui surplombe la Moskova. Vladimir sera donc visible de partout car la statue fait 25 mètres de haut, réhaussée par un piédestal de sept mètres ! Elle cacherait en partie le monumental bâtiment de style stalinien de l’université, situé en retrait.

    Il y a donc ceux qui trouvent que cette statue va défigurer l’environnement, ceux qui craignent qu’elles ne résistent pas aux vents, et ceux qui trouvent que sa place n’est pas devant une université. Alors les mécontents ont fait circuler une pétition, qui a reçu plus de 66 000 signatures, et ils l’ont adressée au maire de Moscou, au Premier ministre, et au chef de l’Etat.

    L'emblème de la Russie kiévienne

    On connaîtra le 14 juillet prochain la réponse des autorités sollicitées puisque la commission chargée des monuments commémoratifs doit se réunir ce jour-là. Mais déjà, il y a une évolution. En effet, la Société historique et militaire russe à l’origine du projet a fait savoir qu’elle prenait en compte les protestations et envisageait de réfléchir à un autre lieu, à condition qu’il soit « emblématique et dans le centre historique de Moscou ». Vladimir pourrait aussi descendre de son piédestal pour atteindre une taille plus raisonnable. Car, ajoute le président de cette société, Vladislav Kononov, l’objectif n’est pas de diviser la société russe, mais au contraire, de la consolider.

    Vladimir était un grand prince de Kiev qui vécut entre 958 et 1015. Il dirigeait ce que l’on appelle la Russie kiévienne, à l’époque où Moscou n’existait pas. Et il a été le premier prince slave à adopter le christianisme. Pour l’Eglise orthodoxe, c’est un saint. Sa statue à Kiev, au bord du Dniepr, le représente d’ailleurs avec une grande croix.

    Son image ressort aujourd’hui pour des raisons idéologiques. La Russie kiévienne est considérée comme le berceau de l’Ukraine, de la Russie et de la Biélorussie. Une façon de dire qu’il s’agit d’un seul et même pays. De plus, il aurait été baptisé en Crimée. En fait, les historiens ne sont sûrs de rien, mais cette histoire a été reprise comme une vérité par Vladimir Poutine. Aux yeux des tenants de la Grande Russie, Vladimir devient ainsi un symbole. Il fallait donc lui ériger une statue dans la ville capitale de toutes les Russies.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.