GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La Russie réaffirme son soutien au régime de Damas

    media Le ministre syrien des Affaires étrangères, Wallid Mouallem (de dos) face à Vladimir Poutine (d) et Sergueï Lavrov, à Moscou, le 29 juin 2015. REUTERS/Alexei Nikolsky/RIA Novosti/Kremlin

    Vladimir Poutine a reçu le ministre syrien des Affaires étrangères, Wallim Mouallem, pour lui affirmer son soutien face à la menace terroriste. Mais il lui a aussi demandé de coopérer avec l’Arabie saoudite et la Jordanie.

    Avec notre correspondante à MoscouMuriel Pomponne

    « Notre politique de soutien à la Syrie, à ses dirigeants et à son peuple reste inchangée » affirme le communiqué final publié par le Kremlin à l’issue de l’entretien entre Wallim Mouallem et Vladimir Poutine.

    « Mais en même temps, nous estimons que pour lutter efficacement contre le terrorisme, il faut réunir les efforts de tous les pays de la région », précise la présidence russe qui nomme les pays avec lesquels Damas devrait coopérer, la Jordanie et l’Arabie saoudite.

    Le chef de la diplomatie syrienne n’a pu cacher son scepticisme : « Je sais que Poutine est un homme qui fait des miracles, mais une alliance avec l'Arabie saoudite, la Turquie, le Qatar ou les Etats-Unis nécessite un grand miracle », a-t-il déclaré non sans humour à son homologue russe.

    Serguei Lavrov a réaffirmé le soutien, y compris militaire, de Moscou à Damas : « La Russie continuera à augmenter les capacités de défense de la Syrie face à la menace terroriste » mais il a, lui aussi, insisté sur la nécessite d’une coopération entre les pays de la région. Des pays, ajoutent les Russes, avec lesquels « nous entretenons, sans exception, de très bonnes relations ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.