GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 10 Octobre
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 15 Octobre
Mercredi 16 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le #Grexit, la tragédie grecque qui déchire les internautes

    media «L'Europe met la Grèce en vente sur eBay», un détournement de l'actualité grecque, version Simpson, a circulé sur Twitter. Capture d'écran

    La perspective d'une sortie de la Grèce de la zone euro a donné lieu à des échanges violents sur la Toile entre les pros-européens et les europhobes sur les réseaux sociaux. #Grexit, #Greferendum, #GreeceCrisis sont devenus les trois mots clés incontournables pour suivre au plus près cette crise qui secoue toute l’Europe.

    « L'argent, maudite engeance, fléau des humains ! Qui ruine les cités, chasse les hommes de leurs maisons », tweete un internaute en citant un extrait de la pièce antique Antigone rédigée par Sophocle en 442 av. J.-C. Vingt-cinq siècles plus tard, cette tragédie grecque rebaptisée #Grexit fait salle comble sur tous les réseaux sociaux européens.

    L’annonce d’Alexis Tsipras de soumettre au référendum ce 5 juillet les dernières propositions faites par les créanciers pour résoudre le déficit des comptes publics du pays a déclenché une avalanche de messages. Et quand le Premier ministre grec a appelé ses concitoyens à voter « non » pour s’opposer aux conditions du plan de sauvetage formulé par les Européens, la Toile s'est aussitôt embrasée.

    Les « y’a qu’à » et les « faut qu’on » pleuvent. « Je maintiens qu'il faut aider les Grecs mais il faut aussi qu'ils fassent des réformes », lit-on chez un internaute. Le ton monte : « Le parti Syriza d’Alexis Tsipras a fait croire aux Grecs qu'ils pouvaient tenir tête à toute l'Europe. Le résultat est pathétique », fulmine un autre participant.

    Une dramaturgie efficace

    La dramaturgie de la crise se poursuit sur le Web après l'annonce de la fermeture des banques du pays et l'instauration d'un contrôle des capitaux. « Le plan de déstabilisation financière et politique de la Grèce est en cours », accusent certains. Les propos dérapent : « Il faut absolument dissoudre le gouvernement européen et non la Grèce. » Les tweets volent de plus en plus bas. « Vite, un coup d'Etat par un brave colonel ! SVP. » Les adeptes du complot se réveillent : « À bas l'Europe qu’ils veulent construire pour nous détruire ! »

    Comme d’habitude, de nombreux « twittos » s’amusent de la situation en publiant des photomontages comme celui d’un distributeur de billets vide affichant à l’écran « Demande à Merkel », avec cette légende : « Les distributeurs crient vengeance ». Une image détournée de la série Les Simpson qui parodie un journal télévisé circule sur les réseaux sociaux, en bas de l’écran, on peut lire : « L'Europe met la Grèce en vente sur eBay ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.