GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 11 Octobre
Samedi 12 Octobre
Dimanche 13 Octobre
Lundi 14 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: le cinéaste ukrainien Oleg Sentsov devant la justice

    media Sentsov Le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, dans le box des accusés, le 21 juillet 2015. REUTERS/Sergey Pivovarov

    Originaire de Crimée, le réalisateur ukrainien Oleg Sentsov, qui a reçu le soutien de cinéastes du monde entier, dont Ken Loach et Pedro Almodovar, encourt jusqu’à vingt ans de réclusion pour « terrorisme », « organisation d'un groupe terroriste » et « trafic d'armes ».

    « Vous pouvez examiner ce que bon vous semble, mais je ne considère pas ce tribunal comme un tribunal », a lancé Oleg Sentsov de la cage des détenus au juge qui l’interrogeait. Une attitude de défi que son avocat explique par le fait que son client a passé beaucoup de temps en détention et a subi des tortures.

    La justice russe reproche au cinéaste de 39 ans d’avoir préparé des attentats et d’avoir mis le feu aux locaux d’organisations pro-russes en Crimée, après le référendum et le passage de la péninsule dans le giron russe. Selon l’instruction, il aurait coordonné un groupe de militants affiliés au mouvement paramilitaire ultranationaliste ukrainien Pravy Sektor, interdit en Russie.

    Peu de doutes quant à l'issue du procès

    Engagé dans le mouvement de contestation du Maïdan, ouvertement opposé à l'annexion de la Crimée par la Russie, Oleg Sentsov a été de ceux qui ont apporté des vivres aux militaires ukrainiens qui étaient encerclés sur leurs bases par des militaires russes en mars 2014. Il nie, en revanche, toutes les charges retenues contre lui. Deux de ses co-accusés ont déjà été condamnés à sept ans de prison.

    Les avocats du cinéaste ne se font pas beaucoup d’illusions quant à l’issue du procès. Tout au plus espèrent-ils qu'une fois condamné, il pourra être échangé contre des prisonniers russes en Ukraine. 

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.