GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Avril
Lundi 22 Avril
Mardi 23 Avril
Mercredi 24 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 26 Avril
Samedi 27 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    La Bosnie et la Serbie affichent leur entente cordiale

    media Le Premier ministre serbe (G) accueille Bakir Izetbegovic, l'un des trois coprésidents de la Bosnie-Herzégovine, le 22 juillet à Belgrade. AFP PHOTO / ANDREJ ISAKOVIC

    Douze jours après que le Premier ministre serbe a dû fuir précipitamment et sous les huées les commémorations du massacre de Srebrenica, en Bosnie-Herzégovine, les trois membres de la présidence bosnienne – une institution tripartite composée d'un Bosnien, d'un Croate et d'un Serbe – se sont rendus mercredi en visite officielle à Belgrade.

    Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

    But évident de la visite des trois membres de la présidence bosnienne : faire oublier les images de la volée de projectiles qui avaient chassé le Premier ministre serbe des commémorations du massacre de Srebrenica.

    L'image envoyée mercredi à Belgrade est donc celle d'une relation cordiale entre les trois coprésidents bosniens et le Premier ministre serbe Aleksandar Vucic. Entourés de gardes du corps, les quatre hommes se sont assis en terrasse dans le centre de la capitale serbe. Un musicien joue la célèbre chanson « Sarajevo mon amour ». Devant les caméras, le Premier ministre serbe échange des sourires appuyés avec le Bosnien Bakir Izetbegovic.

    La plupart des médias locaux ont donné une image idyllique de cette rencontre. Des messages de paix, de développement économique et de coopération ont été échangés. Le mufti Jusufspahic, plus haute autorité musulmane de Serbie, est allé jusqu'à vanter les racines belgradoises du membre de la présidence bosnienne. Mais il faudra attendre pour voir si cet échange de belles paroles se traduit réellement par une amélioration des relations entre la Bosnie et la Serbie.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.