GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 8 Décembre
Dimanche 9 Décembre
Lundi 10 Décembre
Mardi 11 Décembre
Aujourd'hui
Jeudi 13 Décembre
Vendredi 14 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Espionnage: un suspect dans l'affaire Litvinenko auditionné ce lundi?

    media Dmitri Kovtoun, l'un des principaux suspects du meurtre d'Alexandre Litvinenko, doit être entendu par la justice britannique ce lundi. Photo: Moscou, 2007. AFP PHOTO / NATALIA KOLESNIKOVA

    Semaine importante dans l’affaire Litvinenko. L’enquête publique, qui cherche à établir les faits au sujet de la mort de l'ancien membre des services secrets russes, empoisonné au polonium en 2006 à Londres, entre dans sa dernière semaine d’auditions publiques dans la capitale britannique. Ce lundi 27 juillet 2015, un témoignage très attendu : celui de l’un des principaux suspects du meurtre, Dmitri Kovtoun.

    L'homme d'affaires russe Dmitri Kovtoun a rencontré Alexandre Litvinenko au bar de l'hôtel Millenium de Londres, le jour même où l’ancien espion s’était senti mal. Et la police allemande a retrouvé des traces de polonium 210 dans une berline venue le chercher quelques jours plus tôt à l'aéroport de Hambourg, où il avait atterri en provenance de Moscou. Des faits qui avaient rapidement poussé Scotland Yard à faire de Dmitri Kovtoun l’un des principaux suspects de l’affaire.

    Alexandre Litvinenko, photographié peu avant sa mort en 2006. AFP

    Longtemps réticent à collaborer avec les autorités judiciaires britanniques, le Russe a fini par promettre de témoigner pour fournir des preuves le disculpant. Vendredi dernier, c’est un témoignage accablant Kovtoun qui a été lu à l’audience de l’enquête publique à Londres.

    Il s’agit d’entretiens entre la police allemande et un témoin, présenté comme un ami de l’homme d’affaires. Selon ce dernier, Kovtoun lui aurait raconté comment il voulait tuer Litvinenko avec un « poison très cher », et qu'il avait besoin d'un cuisinier pour l'administrer.

    Dmitri Kovtoun aura la possibilité de livrer sa propre version des faits par vidéo depuis Moscou. A moins qu’il y renonce au dernier moment. L’homme d’affaires russe, dont Londres réclame l’extradition, pourrait être tenu par une obligation de confidentialité en Russie. L'audience de ce lundi a été retardée à la mi-journée, pour lui donner le temps de prendre sa décision.

    → Dans nos archives : l'imbroglio et le mystère entourent la mort de Litvinenko

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.