GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
Aujourd'hui
Mardi 23 Juillet
Mercredi 24 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Prostituées et cocaïne à l’origine de la démission d’un Lord anglais

    media Lord Sewel est diplômé de l'université d'Aberdeen, en Ecosse, dont il a aussi été le vice-directeur principal. Aberdeen University

    John Sewel, le vice-président de la Chambre des Lords britanniques et ancien ministre de Tony Blair, a démissionné de son poste après la diffusion par le tabloïd The Sun de photos et d'une vidéo le montrant en train de consommer de la cocaïne avec des prostituées. Des images choquantes.

    La vidéo mise en ligne par le Sun est affligeante. On y voit un homme grisonnant et bedonnant, penché au-dessus d’une table pour sniffer un rail de cocaïne à l’aide d’un billet de cinq livres sterling (environ 7 euros). 

    L'homme, qui n'est autre que John Sewel, le vice-président de la Chambre des Lords britanniques, se lève alors et commence à parler des 200 livres (280 euros) d’indemnités parlementaires qu’il s’apprête à utiliser pour payer les deux prostituées qui sont autour de lui. Il évoque ensuite ces jeunes asiatiques avec lesquelles il a passé la nuit. Elles ont l’air innocentes, dit-il, mais ce sont des vraies prostituées.

    La vulgarité et la stupidité de l'ancien ministre de Tony Blair sont, elles, parfaitement criantes. Sitôt les photos et la vidéo diffusés, l'homme a été contraint à la démission.

    Membre à vie de la Chambre des Lords après avoir été anobli par la reine, Lord Sewel pourrait ainsi être le premier Lord à être exclu de l'assemblée pour ne pas avoir respecté le code de bonne conduite qu’il a lui-même institué. En effet, les Lords doivent agir avec altruisme et honnêteté.

    Il pourrait également être poursuivi devant la justice, une enquête de police a été diligentée.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.