GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 17 Août
Dimanche 18 Août
Lundi 19 Août
Mardi 20 Août
Aujourd'hui
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: le coup de gueule antiraciste d'une journaliste

    media Anja Reschke Anja Reschke

    Une présentatrice d'une chaîne de télévision publique allemande fait depuis le 5 août un carton sur les réseaux sociaux grâce à une tirade à l'antenne dénonçant la banalisation des insultes racistes sur Internet, sur fond d'afflux de réfugiés en Allemagne. Vendredi à la mi-journée, après moins de 48 heures en ligne, la vidéo avait plus de 5 millions de vues, 124.000 «likes» et 118 000 partages.

    Avec notre correspondant à BerlinPascal Thibaut

    « Qualifier des personnes de parasites, ce n'est rien de moins que du jargon nazi. La société doit dire non à la xénophobie ». Dans un commentaire de deux minutes diffusé mercredi soir sur la première chaîne publique ARD, la journaliste Anja Reschke s'en est pris sans détour aux racistes amateurs de réseaux sociaux qui de plus en plus souvent ne s'embarrassent plus de pseudonymes pour déverser leur haine sur des réfugiés, de plus en plus nombreux à gagner l'Allemagne.

    La vidéo a eu un succès viral sur le Net. Sur Facebook, plus de cinq millions de personnes l'avaient visionné jusqu'à vendredi soir, 120 000 l'ont partagé et plusieurs milliers de personnes ont laissé un commentaire.

    La plupart d'entre eux sont positifs et saluent la prise de position de la journaliste. D'autres, minoritaires, refusent que toute personne hostile aux étrangers soit assimilée à un néo-nazi, une condamnation bien sûr sans appel en Allemagne.

    La journaliste a compilé les commentaires les plus virulents et les a mis en ligne, divulguant l'identité de leurs auteurs et renvoyant même vers leurs pages Facebook.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.