GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Lundi 21 Octobre
Aujourd'hui
Mercredi 23 Octobre
Jeudi 24 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Allemagne: heurts devant un foyer de réfugiés à Heidenau

    media La police assure la protection du nouveau foyer pour réfugiés à Heidenau, lors d'une manifestation organisée à l'appel du parti de l'extrême droite NPD, le 21 août 2015. AFP PHOTO / DPA / ARNO BURGI

    Trente et un policiers allemands ont été blessés lors d'une manifestation organisée à l'appel de la formation d'extrême droite NPD pour protester contre l'ouverture d'un foyer de demandeurs d'asile à Heidenau, près de Dresde, aux premières heures de la journée de samedi. Ces échauffourées ont lieu alors que l'Allemagne vient d'annoncer une prévision record pour cette année avec l'arrivée de 800 000 réfugiés. 

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    « Les destins tragiques et l'enrichissement culturel grâce à des travailleurs qualifiés, non merci. Non au foyer. Stopper le déferlement des réfugiés ». La banderole que tenaient deux femmes lors de la manifestation à Heidenau allait droit au but.

    Certaines mères de famille étaient venues avec leurs enfants. Au total, un millier de manifestants à l'appel du parti d'extrême droite NPD protestaient contre l'ouverture d'un foyer pour réfugiés dans cette petite ville près de Dresde en Saxe.

    Les policiers ont été attaqués avec des bouteilles, des pierres et autres pétards. Une trentaine ont été blessés.

    Cette énième manifestation dans cette région de l'ex-RDA contre l'hébergement de demandeurs d'asile le confirme. Après les manifestations des soi-disant patriotes contre l'islamisation de l'Occident (Pegida) dans leur fief de Dresde ces derniers mois, les langues se délient et les tabous tombent.

    Un cinquième des agressions contre des foyers pour réfugiés au premier semestre a été commis dans la seule région de Saxe qui regroupe 4 millions des 80 millions d'Allemands.

    Plus largement, cette région a vu depuis 25 ans le développement de différents groupes d'extrême droite, certains ont même été représentés au Parlement régional. Les chrétiens-démocrates au pouvoir depuis la réunification sont accusés de fermer les yeux. Le nombre de personnes rejetant les principes de la démocratie et de la tolérance est plus élevé qu'ailleurs en Allemagne.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.