GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Jeudi 21 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 23 Novembre
Dimanche 24 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Migrants: le trafic risque d'augmenter avant les négociations en Libye

    media Des migrants débarquent d'un navire des garde-côtes italiens sur le port de Palerme, en Sicile, le 20 août 2015. REUTERS/Guglielmo Mangiapane

    Un nouveau round de négociations entre Parlements rivaux libyens pourrait avoir lieu au Maroc à la fin du mois d’août. L’objectif de l’émissaire spécial du secrétaire général des Nations unies, Bernardino Leon, étant d’aboutir à une entente avant le mois d’octobre. Un lien pourrait exister entre ces discussions et la brusque augmentation du nombre d’embarcations de fortune qui quittent les côtes libyennes pour se diriger vers celles du sud de l’Italie. Une vingtaine de SOS ont été reçus par les garde-côtes italiens dans la seule journée du 22 août.

    La marine italienne a secouru samedi 22 août près de 3 000 migrants qui se trouvaient à bord d'une vingtaine d'embarcations à la dérive en Méditerranée. Les opérations de sauvetage en mer se poursuivaient samedi soir, les garde-côtes ayant reçu au total des appels de détresse venant de 22 embarcations. Environ 2 200 migrants ont notamment été secourus lors d'une vaste opération de sauvetage menée au large des côtes libyennes, ont annoncé dans la soirée la marine et les garde-côtes italiens. 

    Selon divers centres d’études en Italie, dont l’Institut des affaires internationales de Rome, les trafiquants d’êtres humains vont tenter de faire partir des côtes libyennes le plus grand nombre de migrants possible, au cours des prochains jours et semaines, rapporte notre correspondante à Rome, Anne Le Nir.

    Une de leurs nouvelles méthodes consiste à utiliser des bateaux pneumatiques. Ils sont peu coûteux, mais extrêmement dangereux, même par temps clément, car ils peuvent se dégonfler en quelques minutes. Peu importe, pour les criminels c’est un moyen d’accélérer leur trafic.

    Et s’ils le font, ce serait parce que le représentant spécial du secrétaire général de l’ONU pour la Libye, Bernardino Leon, essaie de son côté de faire avancer les négociations entre Parlements rivaux. Le but étant de trouver une solution politique permettant de former un gouvernement d’unité nationale en Libye. De fait, les négociations devraient reprendre le 27 août avec l’espoir d’aboutir à une entente, fin septembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.