GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Vendredi 19 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 21 Juillet
Lundi 22 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Nucléaire iranien: qui pour payer les inspections pendant quinze ans?

    media Le siège de l'AIEA à Vienne. AFP

    Après l’accord sur le nucléaire iranien, c’est une autre négociation qui s’engage, tout aussi âpre : qui va payer les vérifications faites en Iran par l’Agence internationale de l’énergie atomique ? Cet organe de l’ONU a fait savoir, aujourd’hui mardi 25 août, que les enquêtes de ses inspecteurs allaient coûter très cher à la communauté internationale, car c’est la mission la plus ambitieuse de l’histoire de l’Agence.

    Avec notre correspondant à Vienne,  Blaise Gauquelin

    Pour pouvoir vérifier que la République islamique ne va pas se doter de la bombe, l’AIEA va devoir envoyer des inspecteurs en Iran pendant les quinze premières années. Elle a fait ses calculs et a présenté la facture ce mardi, et ce par la voix de son directeur général, le Japonais Yukiya Amano :

    « L’Agence a besoin de fonds de manière urgente. Nous estimons que la mise en place des inspections voulues par l’accord va provoquer une dépense par l’Agence d’environ 9,2 millions d’euros par an. »

    Les États-Unis promettent que l’AIEA ne manquera jamais d’argent pour mener à bien sa mission. Washington a déjà demandé à ses alliés les plus proches de financer l’Agence. L’Australie, le Canada et la Nouvelle-Zélande ont déjà donné leur feu vert, selon un diplomate interrogé par Associated Press. La France devrait elle aussi couvrir une bonne partie de ces coûts importants. C’est le prix de la paix et c’est beaucoup moins cher que la guerre, ironise-t-on dans les couloirs de l’Agence.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.