GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 16 Septembre
Dimanche 17 Septembre
Lundi 18 Septembre
Mardi 19 Septembre
Aujourd'hui
Jeudi 21 Septembre
Vendredi 22 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    Une cinquantaine de pays, Brésil en tête, ont lancé mercredi la signature d'un traité bannissant l'arme atomique, à la portée symbolique en raison du boycott du texte par les grandes puissances nucléaires. Le traité, élaboré en quelques mois, a été adopté en juillet par 122 pays. Il entrera en vigueur dès lors qu'il aura été ratifié par 50 pays.

    Europe

    Géorgie: l’ouverture d’une base de l’Otan provoque la colère de Moscou

    media Depuis le début de la crise en Ukraine, la Géorgie a plusieurs fois demandé à intégrer l'Otan. REUTERS/Irakli Gedenidze

    Un centre d'entraînement de l'Otan en Géorgie a été inauguré ce jeudi en présence du secrétaire général de l'Alliance atlantique, Jens Stoltenberg. Cette initiative a été très mal perçue par les Russes.

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    « Il y a maintenant un peu plus de Géorgie dans l'Otan et un peu plus d'Otan dans la Géorgie », a déclaré le secrétaire général de l'Otan qui a inauguré le centre à Krtsanissi, près de Tbilissi, en présence du président et du Premier ministre géorgiens. « C'est un centre important pour l'entraînement des alliés et des partenaires de l'Otan », a ajouté Jens Stoltenberg.

    La Géorgie aspire depuis des années à rejoindre l'Otan, malgré les protestations de la Russie. Cette fois encore, le ministère russe des Affaires étrangères a réagi rapidement par la voix de sa porte-parole, Maria Zakharova. « Nous considérons que cette initiative est une nouvelle provocation de l'Alliance visant à élargir son influence géopolitique. L'installation de ce site militaire de l'Otan en Géorgie sera un facteur déstabilisant pour la sécurité de toute la région », a-t-elle averti.

    Pour Moscou, la Géorgie n'a pas tiré les leçons de la guerre de 2008 qui l'a opposée à la Russie. Depuis lors, les forces russes occupent la région de l'Ossétie du Sud, considérée comme un Etat indépendant par Moscou. Avec la crise en Ukraine, la Géorgie a plusieurs fois demandé à être intégrée dans l'Otan, mais l'Alliance n'a pas encore accédé à cette requête.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.