GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 10 Décembre
Lundi 11 Décembre
Mardi 12 Décembre
Mercredi 13 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 15 Décembre
Samedi 16 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    L’immigration bondit au Royaume-Uni

    media En 2010, David Cameron avait promis de réduire le solde migratoire à moins de 100000 personnes par an. REUTERS

    Au Royaume-Uni, les chiffres de l'immigration ont été publiés ce jeudi : il en ressort qu’il n'y en a jamais eu autant dans le pays. Sur douze mois, entre avril 2014 et mars de cette année, 330 000 personnes se sont installées au Royaume-Uni. C'est presque 100 000 de plus que l'année précédente. Et c'est huit fois plus qu'en France.

    Avec notre correspondant à Londres, Eric Albert

    L'immigration a fait un bond au Royaume-Uni. Plus de 630 000 personnes sont venues s'installer dans le pays en douze mois, tandis que 300 000 environ le quittaient. Cela donne un solde migratoire de 330 000 personnes sur douze mois. Un record absolu.

    Cette poussée migratoire n'a pratiquement rien à voir avec la crise actuelle des réfugiés. Il s'agit ici d'immigration légale, dont plus de la moitié vient d'Europe. La hausse s'explique d'ailleurs en partie par l'ouverture des frontières à la Roumanie et à la Bulgarie, deux pays membres de l'Union européenne qui ont depuis le 1er janvier accès à la libre circulation au sein de l'espace européen. L'immense majorité vient pour chercher du travail, dans un pays où l'économie va plutôt bien.

    Mauvaise nouvelle pour Cameron

    Pour le Premier ministre David Cameron, ces statistiques sont une mauvaise nouvelle politique. En 2010, il avait promis de réduire le solde migratoire à moins de 100000 personnes par an. Aujourd'hui, celui-ci est trois fois plus élevé, malgré les nombreux efforts du chef du gouvernement pour essayer d'enrayer le phénomène.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.