GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Vatican: l’ancien prélat poursuivi pour pédophilie est décédé

    media Le prélat Josef Wesolowski, ici, à Saint-Domingue, en République dominicaine, lors d’une messe en août 2009. Il est décédé ce vendredi 28 août 2015. REUTERS/Luis Gomez/Diario Libre/Files

    La mort de l'accusé met fin au premier procès pour pédophilie organisée par le Vatican. Josef Wesolowski, 67 ans, a été retrouvé mort à son domicile ce vendredi matin. Il était accusé d'actes pédophiles sur des enfants de 13 à 16 ans. Des faits commis à Saint-Domingue à l'époque où il était nonce apostolique, c'est-à-dire ambassadeur du Vatican.

    Le scandale éclate à l'été 2013 en République dominicaine, lorsque des médias locaux accusent le représentant du Vatican dans le pays d'avoir eu recours à des mineurs prostitués. Le religieux polonais est alors rappelé en urgence par le Vatican.

    Un premier procès s'ouvre en juin 2014 devant la Congrégation pour la doctrine de la foi qui prononce alors la peine maximale pour cette institution religieuse : l'ancien évêque, ancien nonce apostolique, est réduit à l'état de laïc.

    Mais au nom de la « tolérance zéro », le pape François décide que l'affaire ne doit pas en rester là. Il ordonne des poursuites pénales, une première pour l'Etat du Vatican dans une affaire de pédophilie. Josef Wesolowski est alors arrêté et assigné à résidence dans une chambre du palais de justice du Vatican.

    Le procès s'ouvre le 10 juillet dernier. Un procès pour abus sexuels sur mineurs et possession d’images pédo-pornographiques. Il ne dure que quelques minutes, le temps de constater l'absence de l'accusé hospitalisé la veille, victime d'un malaise. Une nouvelle audience était attendue pour septembre, mais Josef Wesolowski a été retrouvé mort ce matin. Un décès dû apparemment à des causes naturelles, selon un communiqué de l'Etat du Vatican. Une autopsie doit avoir lieu.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.