GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 14 Juillet
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Aujourd'hui
Vendredi 19 Juillet
Samedi 20 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Réfugiés arrivés à Munich: «Merci à l’Allemagne !»

    media Des réfugiés débarquent à Munich par le rail, mardi 1er septembre 2015. REUTERS/Lukas Barth

    Lundi matin, après les avoir obligés à camper dans la gare de Budapest, faute de visa, la police hongroise a laissé partir plus de 3 000 réfugiés. Pour beaucoup, l'objectif était de se rendre à Munich. La ville doit accueillir 2 000 migrants en 24 heures. Les premiers d’entre eux sont arrivés dans la nuit. Malgré la fatigue, le soulagement était de mise.

    « Germany, Germany », « L’Allemagne »… Lundi soir, plusieurs centaines de réfugiés n’avaient que ce mot à la bouche, a constaté notre correspondante à Munich, Pauline Curtet. Pour ces réfugiés, arrivés avec 40 minutes de retard, par le train de 22h29 de Budapest à Munich, il y a comme une impression d’être enfin arrivés en terre promise. « Ici, tout ira mieux » promettent beaucoup d’entre eux, encouragés par les propos de la chancelière allemande, Angela Merkel, qui s’est fermement opposée, ces derniers jours, à ceux qui rejetaient les nouveaux migrants.

    Rencontre Merkel-Rajoy

    Depuis hier, la chancelière allemande reçoit le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy pour des consultations germano-espagnoles. Les deux chefs de gouvernement allemand et espagnol ont plaidé pour une solution européenne face à la crise actuelle des réfugiés. Mariano Rajoy a déclaré : « la crise migratoire est le plus grand défi en Europe dans les années à venir ». Lors d'une conférence de presse, mardi matin, ils ont tous les deux appelé à une harmonisation des politiques européennes en matière de droit d’asile et à trouver des solutions communes face à l’arrivée importante de réfugiés actuellement, a rapporté notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut.

    Angela Merkel et Mariano Rajoy ont également plaidé pour une répartition plus équilibrée des migrants entre les différents pays. C’est un dossier qui tient évidemment à cœur à l’Allemagne qui attend cette année 800 000 demandeurs d’asile, du jamais vu. Première économie de la zone euro, l'Allemagne est devenue depuis quelques années la première destination européenne pour les migrants et se retrouve en première ligne dans cette crise migratoire.

    «Merci à l’Allemagne !»

    Parmi ces migrants arrivés à Munich, beaucoup viennent de Syrie et d’Irak. Abdel Alim, un migrant syrien, a dormi pendant six jours à la gare de Budapest. Il se laisse gagner par l’euphorie : « Dans le train, tout allait bien. Les policiers autrichiens et allemands étaient très accueillants. Alors mes amis et moi, on dit merci, merci au gouvernement allemand, merci à l’Allemagne ! », confie-t-il à notre correspondante à Munich.

    La police fédérale allemande a indiqué mardi que 2 200 demandeurs d'asile étaient arrivés entre lundi matin et mardi matin en Bavière (sud-ouest de l'Allemagne) en passant la frontière depuis l'Autriche. Un chiffre record pour la région. Le nombre d’arrivées devrait ensuite retomber au niveau de ces derniers mois : jusqu’à 500 par jour.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.