GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 16 Octobre
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Aujourd'hui
Lundi 21 Octobre
Mardi 22 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Élections en France: le patron des sénateurs LR Bruno Retailleau veut interdire les «listes communautaristes» (Journal du Dimanche)
    • Mondial de rugby: le XV de France éliminé en quart de finale par le Pays de Galles (20-19)
    • Syrie: un soldat turc a été tué dans une attaque des forces kurdes (ministère de la Défense)
    • Chili: trois morts dans les troubles à Santiago
    Europe

    Ukraine: une lueur d'espoir pour un cessez-le-feu durable à l'est?

    media Le président ukrainien Petro Porochenko a estimé samedi que les accords de paix étaient pour la première fois respectés cette semaine dans l'est séparatiste pro-russe. REUTERS/Gleb Garanich

    Le président ukrainien s'est montré optimiste, samedi. Selon le chef de l'Etat, le cessez-le-feu est respecté depuis le 1er septembre. Dans le contexte de certaines évolutions dans la République autoproclamée de Donetsk, il y aurait une lueur d'espoir pour que les accords de Minsk soient enfin appliqués.

     

    Avec notre correspondant à Kiev, Sébastien Gobert

    Petro Porochenko n'est jamais très optimiste quand il parle de la guerre dans le Donbass. Mais à l'en croire, c'est la première semaine que les accords de Minsk sont respectés. Rappellons que ces accords ont été négociés à la mi-février. L'annonce présidentielle est peut-être prématurée car des escarmouches isolées ainsi que des mines antipersonnel continuent de blesser et tuer des civils et des soldats.

    Mais cette déclaration est néanmoins liée à une révolution de couloir dans la capitale séparatiste Donetsk. Le président du Parlement Andrei Pourgin et un de ses associés ont été arrêtés dans la nuit de vendredi à samedi. Mais le chef de la République séparatiste de Donetsk, Alexandre Zakharchenko, a tout de suite joué l'apaisement, lui qui est connu pour ses sorties très va-t-en-guerre contre les Ukrainiens et favorable à une indépendance du Donbass. Il a assuré dans un communiqué qu'il n'y avait pas d'alternative à un processus de paix selon les accords de Minsk, qui consacrent les territoires séparatistes comme parties d'une Ukraine unie.

    Le changement de ton est radical, il trahit soit une guerre interne aux dirigeants de Donetsk, soit des jeux de pouvoir du Kremlin. En tous les cas, ces déclarations apaisantes pourraient ouvrir la voie à un cessez-le-feu durable dans le Donbass.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.