GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 3 Décembre
Mercredi 4 Décembre
Jeudi 5 Décembre
Vendredi 6 Décembre
Aujourd'hui
Dimanche 8 Décembre
Lundi 9 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Reprise des pourparlers entre États-Unis et talibans à Doha (source américaine)
    Europe

    Grèce: 20 000 réfugiés entassés sur l'île de Lesbos

    media Réfugiés et migrants font la queue devant les bureaux d'enregistrement de la ville de Mytilène, sur l'île de Lesbos, le 8 septembre 2015. REUTERS/Dimitris Michalakis

    Après une fin de semaine marquée par les images d'arrivées massives de migrants dans les gares d'Autriche et d'Allemagne, c’est à nouveau vers la Méditerranée que les regards se tournent, et en particulier les îles grecques de la mer Egée. A Lesbos, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) a compté 20 000 réfugiés sur cette petite île. A Mytilène, la ville principale de l'île, des affrontements avaient eu lieu ce week-end avec la police. La procédure a été accélérée pour éviter les tensions.

    Avec notre envoyée spécial à Lesbos, Charlotte Stiévenard

    Le nombre de réfugiés est la première chose qui saute aux yeux quand on descend du ferry à Mytilène, la ville principale de l’île. Plusieurs centaines d'entre eux ont installé des tentes sur le port. Ils dorment dans un camp insalubre, celui de Kara Tepe ou simplement dans la rue ou dans les parcs.

    Mais les conditions d’accueil devraient s’améliorer après la visite du ministre de l’Immigration en intérim dimanche. Le gouvernement a envoyé 130 personnes en renfort pour la police, les gardes-côtes et les services de l’immigration. Cela a permis au maire d‘ouvrir lundi un second centre d’enregistrement provisoire sur un ancien terrain de football où tables en plastique et bâches ont été installées à la hâte. Depuis, 15 000 réfugiés sont venus se faire enregistrer dans ce centre provisoire.

    Pour le major général de police Zacharoula Tsirigoti en charge des opérations, c'est ce qui a permis de calmer les choses. « Pour moi, la situation était très difficile, pendant une semaine 20 000 personnes étaient ici, elles ne pouvaient pas partir, pas être enregistrer, recevoir leurs papiers », confie-t-il.

    La galère pour rejoindre Athènes

    Ainsi, en une nuit, 7 000 personnes ont pu recevoir les papiers qui leur permettront de quitter l’île. Le matin même, les réfugiés se sont précipités vers les agences de voyages pour obtenir un billet de ferry jusqu'à Athènes. Dans la file d'attente, Yasser, un jeune bachelier de Damas en Syrie, n'attend qu'une chose, quitter Lesbos. « Je suis ici avec mon groupe depuis à peu près six jours. Ils nous ont dit qu'ils ne pouvaient pas nous aider, même le bateau ne va pas arriver demain, mais après-demain », raconte-t-il.

    Deux bateaux ont été spécialement affrétés par le gouvernement pour Le Pirée. La ligne classique, elle, est déjà pleine. Il y a aussi un autre bateau qui doit partir pour Kavala au nord de la Grèce.

    L'Union européenne devrait apporter un soutien à la Grèce de 33 millions d'euros pour gérer la situation sur les îles. Une annonce faite par le Commissaire européen aux questions migratoires lors de sa visite en Grèce vendredi dernier.

    Des milliers de personnes attendent devant l'ancien stade qui sert dans l'urgence de centre d'enregistrement. Mytilène, sur l'île de Lesbos, le 8 septembre 2015. REUTERS/Dimitris Michalakis

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.