GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 14 Août
Mercredi 15 Août
Jeudi 16 Août
Vendredi 17 Août
Aujourd'hui
Dimanche 19 Août
Lundi 20 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Accueil des migrants: mobilisation spontanée et citoyenne des Danois

    media Groupe de migrants, majoritairement venus de Syrie, le long de la route de Rodby, au Danemark, le 7 septembre 2015. AFP PHOTO / Scanpix Denmark

    Ils sont des milliers à être arrivés ces derniers jours au Danemark avec l'intention de demander l'asile en Suède. Une situation qui émeut les Danois qui sont de plus en plus nombreux à se mobiliser. Des groupes de citoyens naîssent un peu partout dans le pays. Certains d'entre eux n'hésitent pas à enfreindre la loi.

    Avec notre envoyée spéciale à Copenhague, Sung-Shim Courier

    Ils se font appeler « Les citoyens amicaux ». Ce sont des Danois de tous les âges et de tous les milieux qui veulent venir en aide aux migrants. Aujourd’hui, ils sont plus d’une centaine à s’être déplacés à la gare de Copenhague, chargés de vêtements, de nourriture, de jouets et de pancartes avec des messages de bienvenus.

    C’est le cas de ces deux étudiantes, Sara et Frédérique, qui coordonnent les opérations. Sara explique la mission : « On veut juste leur donner de la nourriture, leur faire sentir qu’ils sont les bienvenus et leur rendre le sourire. Mais nous n’essayons pas de les faire passer en Suède parce que ça, ce serait illégal ».

    Sa collègue, Frédérique confirme cette volonté des migrants : « La plupart d’entre eux n’ont pas l’attention de demander un droit d’asile au Danemark, ils veulent aller en Suède. Ils ne veulent pas déposer leur demande d’asile ici ». Si la plupart des migrants ne veulent pas faire de demandes d’asile au Danemark, ni y être enregistrés, c’est en partie parce qu’ils ont peur de ne pas pouvoir y faire venir leur famille.

    Il faut aussi dire que le gouvernement danois a lancé une campagne sur le durcissement de la politique des réfugiés dans plusieurs médias étrangers, mais le Premier ministre Anders Fogh Rasmussen affirme que les quelque 400 personnes, qui sont arrivées dans le pays par l’Allemagne dans les dernières 24 heures, doivent être enregistrées, même si elles préféraient aller en Suède. Des discussions avec le gouvernement suédois sont en cours pour faire face à la situation.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.