GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 19 Avril
Jeudi 20 Avril
Vendredi 21 Avril
Samedi 22 Avril
Aujourd'hui
Lundi 24 Avril
Mardi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Migrants: l'Autriche suspend ses liaisons ferroviaires avec la Hongrie

    media Migrants, et surtout réfugiés, se tassent sur les quais en attendant de pouvoir monter dans un train à la gare de l'Ouest de Vienne (Westbahnhof), le 10 septembre 2015. REUTERS/Heinz-Peter Bader

    Jeudi 10 septembre, en Europe centrale, l'Autriche a suspendu ses liaisons ferroviaires avec son voisin de l'Est, la Hongrie, après une nouvelle arrivée massive de migrants à sa frontière. Le réseau est totalement saturé, selon un porte-parole des chemins de fer autrichiens (BBÖ). Cette décision, qui concerne aussi bien les trains internationaux que régionaux, a été prise pour des raisons de sécurité.

    Avec notre correspondant à Vienne, Christian Fillitz

    « Les trains étaient tellement bondés qu'il était impossible de les laisser rouler pour des raisons de sécurité », a dit un porte-parole des chemins de fer autrichiens. « Depuis deux semaines, on fait rouler tous les trains disponibles. Mais là, on n'en peut plus, l'affluence est trop importante », a-t-il ajouté. « On a atteint les limites en hommes et en matériels », a renchéri le président du comité d'entreprise des chemins de fer. Des centaines de cheminots font actuellement des heures supplémentaires, et plusieurs trains sont immobilisés pour des raisons de nettoyage et d'entretien.

    Les migrants peuvent monter dans les trains réguliers vers l'Allemagne, mais uniquement dans la limite des places disponibles. Et alors qu'on essaie de remédier au problème en mobilisant des autocars, la gare de l'Ouest de Vienne a également atteint ses limites d'accueil. Un millier de migrants y ont passé la nuit, alors que de nouvelles arrivées sont attendues. La ville de Vienne cherche actuellement de nouvelles possibilités d'hébergement, comme des casernes ou des immeubles inoccupés. Presque tous les migrants veulent se rendre en Allemagne. Quelques dizaines de demandes d'asile seulement ont été enregistrées en Autriche.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.