GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 17 Juillet
Mercredi 18 Juillet
Jeudi 19 Juillet
Vendredi 20 Juillet
Aujourd'hui
Dimanche 22 Juillet
Lundi 23 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Réfugiés en Hongrie: Vienne dresse un parallèle avec la période nazie

    media Le chancelier démocrate autrichien Werner Faymann (à gauche) a vivement critiqué la position de son homologue hongrois Viktor Orban sur sa gestion des migrants. Ici, le 8 septembre 2015. REUTERS/Christine Olsson/TT News

    Au sujet de la manière dont les migrants sont traités en Hongrie, le chancelier autrichien Werner Faymann a dressé un parallèle avec la période nazie, samedi 12 septembre. Une critique rejetée par le gouvernement populiste de Viktor Orban.

    Avec notre correspondant à Vienne,  Blaise Gauquelin

    Le chancelier autrichien Werner Faymann est un social-démocrate. Lors d'un entretien accordé à l'hebdomadaire allemand Der Spiegel, il a dénoncé l'entassement des « réfugiés dans des trains » en Hongrie, « dans l'espoir qu'ils aillent très loin », ce qui selon lui « réveille le souvenir de la période la plus sombre » de l'Europe.

    Une allusion claire à la déportation de six millions de juifs dans les camps de la mort par les nazis. Ces propos ont été dénoncés par le gouvernement populiste de Budapest. Le ministre hongrois des Affaires étrangères a estimé qu'ils étaient indignes d'un homme politique du XXIe siècle.

    La Hongrie reproche à sa voisine autrichienne de mener une campagne de mensonges à son égard depuis une semaine. Par les propos irresponsables de ses dirigeants, Vienne donnerait de faux espoirs aux migrants économiques qui cherchent, selon le Premier ministre hongrois Viktor Orban, à gagner l'Europe occidentale depuis les Balkans, en se faisant passer pour des réfugiés en quête de protection.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.