GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Août
Jeudi 22 Août
Vendredi 23 Août
Samedi 24 Août
Aujourd'hui
Lundi 26 Août
Mardi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Réfugiés: les ministres de l'Intérieur en pourparlers à Bruxelles

    media Les ministres français (G.) et allemand (C.) de l'Intérieur, Bernard Cazeneuve et Thomas de Maizières, à l'issue du conseil extraodinaire des ministres, Bruxelles, le 14 septembre 2015. REUTERS/Eric Vidal

    Les ministres de l’Intérieur des 28 préparent le terrain pour le sommet des chefs d’Etat demain sur la crise des migrants dans l’Union européenne. Une réunion se tient en ce moment à Bruxelles. Les ministres de l’Intérieur cherchent toujours un accord sur la répartition de 120 000 réfugiés.

    Avec notre correspondant à Bruxelles,  Pierre Benazet

    Les pays favorables aux quotas proposés par la Commission européenne continuent d’afficher leur espoir de répartir la totalité de ces 120 000 réfugiés. C’est en tout cas ce que vient de déclarer Jean Asselborn, ministre luxembourgeois des Affaires étrangères, dont le pays exerce la présidence semestrielle de l’Union.

    Il reconnaît toutefois que les idées initialement mises sur la table par la commission ne seront sans doute pas adoptées telles qu’elles. Ce qui laisse présager un abandon effectif d’un système obligatoire tel qu’il était conçu au départ.

    Depuis hier matin, les ambassadeurs des 28 négocient sans discontinuer pour trouver un compromis. Tout comme a tenté de le faire Jean Asselborg en allant hier rencontrer à Prague les pays d’Europe centrale.

    On ne semble cependant pas prêt de voir une solution unanime, bien que tous affirment vouloir chercher un consensus. Il est probable que si des désaccords persistent le projet sera soumis au vote à la majorité et donc cette répartition s’imposera au groupe des pays réticents. Libre à eux ensuite de se mettre en contravention avec la règle par la suite. La République tchèque a par exemple à nouveau repoussé le principe des quotas.

    Il semble en revanche que l’idée d’imposer des sanctions financières à ceux qui s’opposeraient aux quotas a été pour l’instant écartée.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.