GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 18 Février
Mardi 19 Février
Mercredi 20 Février
Jeudi 21 Février
Aujourd'hui
Samedi 23 Février
Dimanche 24 Février
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Migrants: l’Allemagne adopte un projet de loi face à l’afflux

    media Un camp d'hébergement de migrants à Munich, le 7 septembre 2015. REUTERS/Michaela Rehle

    En Allemagne, un projet de loi pour faire face à l’afflux de migrants a été adopté ce 29 septembre par le Conseil des ministres. Il doit entrer en vigueur au 1er novembre. Dans l'urgence, le gouvernement allemand tente de faire face à ces arrivées massives de réfugiés alors qu'un nouveau record est attendu pour septembre.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    Venir en aide aux collectivités locales pour la prise en charge des réfugiés, rendre l'Allemagne moins attirante et durcir les règles du droit d'asile, la proposition de loi adoptée par le Conseil des ministres le 29 septembre doit entrer en vigueur de façon accélérée d'ici le 1er novembre.

    L'Etat fédéral versera 670 euros par mois aux régions pour la prise en charge des demandeurs d'asile, pour développer l'apprentissage de l'allemand et faciliter, avec des normes assouplies, la construction de foyers. Autant que possible, les prestations en nature devront être privilégiées pour les réfugiés à la place de l'argent liquide pour rendre l'Allemagne moins attirante.

    Pour délester l'office des migrations du traitement de demandes d'asile, trois pays supplémentaires des Balkans seront considérés comme sûrs, l'Albanie, le Monténégro et le Kosovo. Au 1er semestre, 40 % des demandeurs d'asile étaient originaires des Balkans alors que moins de 1 % obtiennent l'asile politique.

    Les chiffres officiels ne sont pas encore connus mais le mois de septembre devrait battre tous les records après l'arrivée de 100 000 réfugiés en août. Le ralentissement à la mi-septembre, après la réintroduction de contrôles aux frontières, n'a été que de courte durée. De plus en plus de voix, surtout dans le camp conservateur, réclament des mesures pour réduire le nombre des nouveaux arrivants.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.