GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 17 Novembre
Lundi 18 Novembre
Mardi 19 Novembre
Mercredi 20 Novembre
Aujourd'hui
Vendredi 22 Novembre
Samedi 23 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Migrants: en Allemagne, les incidents se multiplient et inquiètent

    media Les rixes se sont multipliées ces dernières semaines alors que l'Allemagne doit faire face à une arrivée sans précédent de réfugiés. REUTERS/Fabrizio Bensch

    La multiplication des incidents violents dans des foyers de réfugiés en Allemagne alarme les autorités comme le syndicat de la police. L'urgence à laquelle est confronté le pays rend la solution à ces problèmes difficile à trouver. Mercredi soir 30 septembre, le ministre de l'Intérieur bavarois a annoncé qu'un nouveau record historique avait été battu en septembre, avec l'arrivée de 280 000 réfugiés contre 105 000 en août.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    Plus de 200 réfugiés se sont affrontés ce mercredi 30 septembre dans un foyer à Hambourg. La cause du conflit reste inconnue. Des Syriens et des Afghans se sont livrés à des violences qui ont fait des blessés ainsi que des dommages matériels. Une cinquantaine de policiers a dû séparer les deux groupes. Mercredi matin, les forces de l'ordre étaient encore en partie sur place pour surveiller la situation. Le week-end dernier, c'est une énorme bagarre qui a opposé dans un autre foyer de réfugiés 300 Albanais et 70 Pakistanais.

    Les rixes se sont multipliées ces dernières semaines, alors que l'Allemagne doit faire face à une arrivée sans précédent de réfugiés. La fédération des sociétés de sécurité critique des sous-effectifs et déplore des agressions dont le personnel serait victime. Le syndicat de la police a proposé de séparer les réfugiés musulmans et chrétiens pour réduire les agressions éventuelles. Une proposition rejetée par la classe politique, à droite comme à gauche, par principe mais aussi parce que l'hébergement des nouveaux arrivants doit souvent se faire dans l'urgence.

    Le syndicat de la police reconnait lui-même que de nombreux conflits opposants des musulmans entre eux et que des femmes sont mises sous pression par des islamistes. L'organisation demande des expulsions rapides des auteurs de violences.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.