GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 8 Novembre
Samedi 9 Novembre
Dimanche 10 Novembre
Lundi 11 Novembre
Aujourd'hui
Mercredi 13 Novembre
Jeudi 14 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent
    Israël: les sirènes d'alarme activées à Tel-Aviv suite à une frappe tuant un commandant palestinien à Gaza (armée)
    Europe

    Accord entre la Turquie et l'UE pour l'accueil des réfugiés

    media Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker (D.) et le président turc Tayyip Erdogan (G.), à Bruxelles, le 5 octobre 2015. REUTERS/Francois Lenoir

    L'Union européenne et la Turquie s'engagent à mieux gérer ensemble la question des réfugiés. Elles ont dévoilé mardi un plan commun à ce sujet, alors que l'Europe fait face au plus grand afflux de migrants sur son sol depuis la Seconde Guerre mondiale, et que la Turquie accueille, elle, plus de 2 millions de réfugiés.

    L'un des principaux buts de ce plan est d'éviter que les demandeurs d'asile, en majorité des Syriens, tentent de rejoindre l'Europe illégalement depuis la Turquie, par la terre ou par la mer. Pour parvenir à cet objectif, le président Recep Tayyip Erdogan s'engage tout d'abord à créer six nouveaux centres d'accueil en Turquie. Les migrants pourront y faire directement leur demande d'asile pour les pays de l'Union européenne.

    L'idée, c'est qu'ils n'aient pas à risquer leur vie sur les bateaux de passeurs en mer Egée, comme le font des centaines de milliers de personnes depuis près de deux ans. Cela doit aussi permettre à l'Union Européenne de gérer l'afflux des réfugiés sur son sol, d'éviter que les migrants choisissent eux-mêmes leur pays d'accueil et arrivent de manière désorganisée dans les différents pays membres.

    1 milliard d’euros

    Pour aider la Turquie à mettre en place ces camps, la Commission européenne s'est engagée à verser jusqu'à 1 milliard d'euros aux autorités turques dans les prochains mois. Cet argent doit aussi servir à renforcer les moyens des garde-côtes turcs, pour multiplier les patrouilles en mer et lutter contre les réseaux de passeurs. La Commission européenne précise que certains détails du plan doivent encore être finalisés. Ces annonces interviennent alors que les Etats de l'Union sont en pleine négociation sur la répartition des réfugiés entre les différents pays membres.

    Selon notre correspondant en Turquie, Jérôme Bastion, le vice-Premier ministre turc Numan Kurtulmus a estimé ce mardi matin craindre que la Turquie, qui accueille déjà plus de 2 millions de syriens, soit amenée à recevoir prochainement plus d’un million de nouveau réfugiés, en raison des bombardements russes dans la région. Quelque 1500 candidats ont été interceptés ces 3 derniers jours sur les côtes de la mer Egée. Le plan préparé avec l'Europe pourrait permettre à la Turquie d'accueillir 2 millions de réfugiés supplémentaires.

     

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.