GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Septembre
Samedi 23 Septembre
Dimanche 24 Septembre
Lundi 25 Septembre
Aujourd'hui
Mercredi 27 Septembre
Jeudi 28 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le référendum au Kurdistan irakien va «augmenter l'instabilité», selon Washington
    • Le Conseil de sécurité de l'ONU discutera jeudi de la Birmanie (diplomates)
    • Le Brésil annule un permis d'exploitation minière d'une réserve d'Amazonie (officiel)
    • Obamacare: nouvelle défection républicaine, l'abrogation semble en échec
    • Corée du Nord: il faut «éviter l'escalade» face aux futures «provocations» de Pyongyang (ministre sud-coréenne)
    Europe

    La Suède peine à trouver des hébergements pour les nouveaux réfugiés

    media Dix-neuf Érythréens, débarqués à Lampedusa, quittent Rome vendredi 9 octobre à destination de la Suède. REUTERS/Remo Casilli

    Le Premier ministre suédois a indiqué vendredi 9 octobre que 150 000 personnes pourraient demander l'asile cette année dans le royaume scandinave. Ce pays aux grandes traditions d’accueil de réfugiés peine aujourd’hui à trouver des hébergements pour chacun de nouveaux arrivants.

    La Suède compte à peine dix millions d'habitants. L’arrivée de 150 000 réfugiés en une seule année constitue donc un vrai problème pour les autorités, ne serait-ce que sur le plan logistique. Le gouvernement s’inquiète désormais de sa capacité à héberger tous les nouveaux arrivants. Le Conseil des ministres vient de donner l’autorisation de dresser des tentes chauffées en cas de besoin.

    En cette mi-octobre, les températures approchent zéro degré la nuit. Bien avant l’actuelle vague d’immigration, le taux d’habitants nés à l’étranger avait atteint environ 15% de la population suédoise. Les Finlandais sont de loin les plus nombreux à venir s’installer en Suède, suivis des Irakiens, des Polonais, des Iraniens, des habitants de l’ancienne Yougoslavie, des Syriens et des Somaliens. Traditionnellement ouverte à l’accueil de réfugiés, la Suède verra sans doute ces proportions changer cette année, notamment en faveur des Syriens et des Erythréens.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.