GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 13 Novembre
Mercredi 14 Novembre
Jeudi 15 Novembre
Vendredi 16 Novembre
Aujourd'hui
Dimanche 18 Novembre
Lundi 19 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Eliminatoires CAN 2019: le Bénin, surpris en Gambie, s'incline 3-1
    • CAN féminine 2018: le Ghana bat l’Algérie, 1-0, en match d’ouverture
    • Football : l'équipe du Mali s'est qualifiée pour la Coupe d'Afrique des nations 2019
    • Mouvement des «gilets jaunes»: 282 000 manifestants en France (ministre de l'Intérieur)
    • Présidentielle malgache: les ex-présidents Rajoelina et Ravalomanana qualifiés pour le deuxième tour (résultats officiels)
    Europe

    Turquie: bilan encore incertain au lendemain de l'attentat d'Ankara

    media Des secouristes interviennent sur les lieux du double attentat qui a fait au moins 95 morts dans la capitale turque, le 10 octobre 2015. AFP/AFP

    Trois jours de deuil ont été décrétés par le gouvernement turc samedi 10 octobre, après le double attentat suicide survenu au milieu d'un rassemblement pacifiste à Ankara. Avec près d'une centaine de morts, cette attaque terroriste est de loin la plus sanglante qu'ait jamais connue la Turquie, même si le nombre précis des victimes n'est pas encore arrêté. Quant aux pistes, elles demeurent floues, ce dimanche 11 octobre.

    Avec notre correspondant à Istanbul,  Jérôme Bastion

    Au lendemain du double attentat d'Ankara, la Turquie sous le choc a commencé ce dimanche à enterrer ses premières victimes. Pendant ce temps, le travail d’autopsie des médecins légistes se poursuit. Il est néanmoins compliqué par le fait que la foule était dense et les deux explosions très violentes, déchiquetant littéralement de nombreux corps.

    En fin de soirée, samedi 10 octobre, le Premier ministre avait annoncé le chiffre de 95 morts et 246 blessés, dont 48 en soins intensifs. Mais de son côté, l’Union des médecins de Turquie, qui faisait partie des organisateurs de ce rassemblement, annonce 128 victimes mortelles et 516 blessés, mais aussi 165 disparus.

    Sur les réseaux sociaux, il est d'ailleurs tout à fait courant de voir des appels à témoins concernant telle ou telle personne, venant de tel ou tel endroit. Non seulement en raison de possibles décès à survenir parmi les blessés, mais aussi à cause de l’identification de nouveaux corps, il est à craindre que ce bilan s’aggrave encore. Près de 15 000 manifestants avaient participé à ce rassemblement devant la gare ce samedi quand les deux bombes ont explosé.

    Deux kamikazes, pas de revendication

    Parmi les corps examinés et identifiés, les médecins légistes sont désormais sûrs d’avoir retrouvé les restes de deux kamikazes. L’un d’eux serait un homme âgé de 25 à 30 ans, dont le nom n’a pas été communiqué. L’autre serait probablement une jeune femme, dont l’identité n’a pas non plus été précisée.

    En revanche, ce dont les enquêteurs de la police criminelle sont sûrs, c’est que les explosifs et le dispositif de mise à feu étaient les mêmes que ceux utilisés lors de l’attentat de Suruç, qui avait fait 34 victimes le 20 juillet dernier. Mais cette piste reste confuse, car si les autorités s’étaient empressées alors de désigner l’organisation Etat islamique, le groupe jihadiste n'a jamais confirmé ni revendiqué cette attaque.

    Le kamikaze déclaré alors était un jeune Kurde égaré, connu des services de sécurité, qui aurait bien pu être manipulé par d’autres groupes. Le doute subsistant toujours au sujet de l’attentat de Suruç, il risque aussi de prévaloir longtemps pour ce qui est de l’attentat d’Ankara.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.