GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 15 Juillet
Mardi 16 Juillet
Mercredi 17 Juillet
Jeudi 18 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 20 Juillet
Dimanche 21 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Foire du livre de Francfort: boycott iranien et liberté d’expression

    media L’écrivain Salman Rushdie lors de l’ouverture du 67e Foire du livre de Francfort. Marc Jacquemin / Frankfurt Book Fair

    Avec plus de 7 000 exposants originaires d’une centaine de pays et 300 000 visiteurs, la manifestation constitue le Salon du livre le plus important au monde. Si on y présente dès ce mercredi 14 octobre des livres, on y fait aussi des affaires avec des ventes de droits importantes. Neuf mois après les attentats contre « Charlie Hebdo », la liberté d’expression figure au centre de cette 67e édition marquée par un éclat autour de l’invitation de l’écrivain Salman Rushdie.

    « Sans liberté d’opinion, il n’existe pas d’autres droits. » Juste avant l’ouverture de la Foire du livre de Francfort mardi soir, l’auteur britannique toujours frappé depuis un quart de siècle par une fatwa du régime iranien pour son livre Les Versets sataniques a pris la parole sur place et appelé à un combat mondial pour la liberté d’expression menacée pour lui par l’intolérance religieuse.

    La présence de Salman Rushdie et l’absence de l’Iran

    L’invitation lancée par la direction de la Foire du livre à Salman Rushdie et l’importance donnée à sa présence au début du salon a donné lieu à un éclat. Téhéran a décidé, il y a quelques jours, de boycotter l’événement en renonçant à tenir un stand national et demandé aux autres pays musulmans d’en faire de même. Quelques éditeurs iraniens seront néanmoins présents. La décision de Téhéran vient remettre en cause le retour de l’Iran sur la scène internationale, en tout cas sur un plan politique, après l’accord sur le dossier nucléaire.

    Le directeur de la Foire de Francfort a regretté l’annulation du ministère iranien de la Culture en précisant : « la liberté des mots n’est pas négociable. On ne doit pas oublier que Rushdie est toujours menacé de mort pour son travail ». Avant cet incident, Jürgen Boos avait estimé percevoir « une forte politisation cette année » après l’attentat contre Charlie Hebdo au début de l’année.

    Les réfugiés au Salon du livre

    Autre sujet d’actualité éminemment brûlant, les réfugiés. Cette année, ils pourront accéder avec des billets gratuits et des visites guidées, organisées en fonction de leur pays d’origine, à la Foire de Francfort. Une mesure symbolique pour les nouveaux arrivants sans doute plus souvent occupés à gérer leur quotidien dans leur nouveau pays d’accueil, mais qui témoigne de l’omniprésence de ce sujet dans les débats publics actuels en Allemagne.

    L’Indonésie, invité d’honneur 2015

    Comme chaque année, cette 67e édition de la Foire du livre de Francfort accueille un invité d’honneur. En 2015, l’Indonésie figure au premier plan avec une littérature peu connue et des organisateurs qui espèrent que cette mise en avant contribuera à modifier les choses. 70 auteurs, parmi eux des représentants de la plus jeune génération, seront présents durant les prochains jours à Francfort. La plupart sont encore inconnus et espèrent profiter des mêmes effets positifs qui ont permis aux littératures sud-coréenne ou turque ces dernières années de percer sur le marché mondial avec une montée en puissance des demandes de traduction. Durant les derniers 18 mois, 200 ouvrages ont été traduits de l’indonésien vers l’allemand et l’anglais pour le salon de Francfort ce qui constitue une base de départ pour un pays très éloigné de l’Europe et dont la littérature reste très peu connue.

    ► 67e Foire du livre de Francfort, du 14 au 18 octobre

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.