GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Hollande à Athènes: «La question du Grexit est derrière nous»

    media Le président français François Hollande et le Premier ministre grec Alexis Tsipras, à Athènes, le 22 octobre 2015. REUTERS/Michalis Karagiannis

    Le chef de l'Etat français est à Athènes depuis hier. Ce vendredi, au deuxième jour de sa visite officielle, François Hollande s'est entretenu avec le Premier ministre grec Alexis Tsipras. Cet après-midi, il est devant les parlementaires, à la Vouli.

    Avec notre envoyé spécial à AthènesFlorent Guignard

    François Hollande a commencé son discours avec un gros retard, un discours axé sur le « destin commun » de la France et de la Grèce. C’étaient les mots du général de Gaulle lorsqu’il était venu à Athènes en 1963 et rien n’a changé depuis, selon François Hollande. C’est le message principal de cette visite.

    François Hollande est revenu devant la Vouli sur la crise de cet été. C’est lui qui avait convaincu le Premier ministre grec, Alexis Tsipras, de signer l’accord du 13 juillet. « Cette signature, elle a montré l’attachement indéfectible de la Grèce à l’Europe », a dit le président français. C'est le message : « L'Europe ne serait pas l'Europe sans la Grèce ».

    Parfum de retrouvailles

    Depuis qu’il est arrivé à Athènes, hier, il y a comme un parfum de retrouvailles qui accompagne cette visite du président français. Pour Alexis Tsipras, « la France est un partenaire précieux. Ce sont les moments difficiles qui unissent les hommes ». Hollande et Tsipras sont alliés pour une Europe de la solidarité et de la croissance. François Hollande a d’ailleurs rappelé l’engagement de l’Europe à renégocier la dette grecque et la mise en œuvre des réformes.

    Alexis Tsipras, lui, a dénoncé les forces conservatrices qui veulent remettre sur la table le maintien de la Grèce dans la zone euro. François Hollande a affirmé, par ailleurs, « la question du "Grexit" est derrière nous ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.