GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Le synode sur la famille ouvre une porte aux divorcés remariés

    media Les évêques ont remis au pape François le rapport du synode sur la famille, le 24 octobre 2015. REUTERS/Alessandro Bianchi

    Le synode sur la famille s’est achevé hier à Rome par un texte consensuel qui n’annonce pas de changements majeurs, mais ouvre les portes à un examen au cas par cas pour les divorcés remariés, le grand point de tension de ce synode.

    Avec notre envoyée spéciale à Rome,  Geneviève Delrue

    Certains cardinaux et évêques avaient prévenu : ceux qui s’attendent à des propositions révolutionnaires seront déçus. En effet, le texte voté à la majorité des deux tiers est prudent et porté par le souci d’un compromis entre réformateurs et conservateurs, laissant au pape le soin de trancher.

    Les participants ont pris en compte, lors de ce second synode, les différences culturelles pour ne pas reproduire les fortes tensions de l’an passé. Le texte est donc volontairement consensuel et surtout écrit de telle façon qu’il laisse en fait la porte ouverte sans l’exprimer trop brutalement à des évolutions tout en ne touchant pas à la doctrine.

    Ainsi certains couples soumis à un travail de discernement sur leur propre histoire pourraient, dans certains cas, être à nouveau admis à communier.

    On en saura plus avec la publication du document post-synodal écrit par le pape François qui ne veut pas une Eglise qui juge, mais qui accompagne.

    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.