GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Royaume-Uni: 343 universitaires appellent au boycott des facs d’Israël

    media Les signataires ont décidé de ne plus accepter désormais d’invitations de la part d’institutions universitaires israéliennes. wikipedia

    Au Royaume-Uni, plus de 300 universitaires ont lancé un appel à boycotter les facultés israéliennes pour dénoncer les violations des droits palestiniens. La pétition a été publiée dans le quotidien The Guardian et provoqué la colère des gouvernements britannique et israélien qui ont immédiatement condamné une action jugée contre-productive.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    La guerre des communiqués se poursuit à travers les colonnes du Guardian. Cette fois, 343 professeurs d’université ont payé une pleine page où ils se déclarent « profondément choqués par l’occupation illégale israélienne des terres palestiniennes et par l’apparente détermination d’Israël à s’opposer à tout règlement possible ».

    Les signataires, issus d’établissements comme la London School of Economics ou l’University College London, ont décidé de ne plus accepter désormais d’invitations de la part d’institutions universitaires israéliennes ou de participer à des conférences organisées ou sponsorisées par ces facultés. Ils précisent néanmoins vouloir continuer à travailler avec leurs collègues israéliens à titre personnel.

    Ce boycott est une réponse directe à une lettre publiée il y a moins d’une semaine dans le même journal par un groupe d’intellectuels, de députés et d’artistes parmi lesquels l’auteur d’Harry Potter, JK Rowling. Le texte critiquait le boycott culturel annoncé en février dernier à l’encontre d’Israël (article en anglais), estimant que ce mouvement ne fait que diviser au lieu de faire avancer la paix.

    De son côté, l’ambassadeur britannique en Israël a très vite réagi en rappelant que le gouvernement de David Cameron « ne permettrait jamais à ceux qui veulent boycotter Israël de mettre un terme à 60 ans d’échanges et de partenariats dynamiques qui contribuent à rendre plus forts les deux pays ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.