GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 15 Octobre
Lundi 16 Octobre
Mardi 17 Octobre
Mercredi 18 Octobre
Aujourd'hui
Vendredi 20 Octobre
Samedi 21 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Législatives turques: Berlin salue la nette victoire de l’AKP

    media La chancelière allemande Angela Merkel a téléphoné à son homologue turc Ahmet Davutoglu pour le féliciter. REUTERS/Hannibal Hanschke

    Au lendemain des élections législatives en Turquie remportées par le parti du président Erdogan, la chancelière allemande Angela Merkel a salué le bon déroulement du scrutin et la nette victoire de l'AKP. Après l'échec du mois de juin, le parti conservateur reconquiert la majorité absolue au Parlement.

    Avec notre correspondant à Berlin,  Pascal Thibaut

    Angela Merkel a appelé ce lundi son homologue Ahmet Davutoglu pour le féliciter de la tenue d'élections parlementaires pacifiques en Turquie dimanche. La chancelière allemande a souligné, dans un communiqué publié après cet entretien téléphonique, que la participation électorale élevée illustrait l'attachement du peuple turc à la démocratie.

    Une tonalité plutôt positive donc à Berlin où le gouvernement espère obtenir le soutien d'Ankara pour réduire l'exode des réfugiés syriens vers l'Europe et plus particulièrement vers l'Allemagne.

    Angela Merkel a souligné, dans son entretien téléphonique avec le Premier ministre turc, que le dialogue bilatéral sur cette question allait se poursuivre. Des décisions concrètes rapides doivent être prises pour la chancelière.

    Une porte-parole du ministère des Affaires étrangères allemand avait estimé que les déclarations du Premier ministre turc pouvaient donner l'espoir d'un progrès dans le processus de paix avec les Kurdes. Le porte-parole d'Angela Merkel a lui appelé Ankara à gérer les défis du moment « dans un esprit d'unité nationale et en faisant preuve d'une volonté de compromis ».

    Les partisans de l'AKP ont de quoi se réjouir...
    L'AKP a progressé aussi dans l'est à majorité kurde. Reportage à Diyarbakir. 03/11/2015 - par Nicolas Falez
    Reportage à Diyarbakir.
    Écouter


    L'OSCE pointe «le manque de liberté de la presse»

    Les observateurs de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE) ont publié un rapport conjoint avec le Conseil de l'Europe et le Parlement européen sur la campagne des élections législatives en Turquie, ternie par des « violences » et des pressions sur les médias. Selon Thomas Rymer, observateur de l'OSCE, toutes les normes internationales des élections démocratiques n'ont pas été respectées.

    « Les élections ont été bien organisées, les procédures de vote ont été bien respectées là ou nous avons observé le scrutin, la commission électorale a respecté les délais, tout le processus s'est déroulé de manière professionnelle. Il y a eu malgré tout des problèmes, selon les normes internationales pour des élections démocratiques. Il s'agit surtout du manque de liberté d'une partie de la presse, qui n'a pas pu jouer son rôle et fournir une information équilibrée aux votants.

    Par ailleurs, certains candidats n'ont pas pu prendre part au processus électoral dans des conditions de sécurité et sans craindre pour leur sécurité. Dans le sud-est du pays, où la population est en majorité kurde, il y a eu beaucoup de problèmes, des attaques contre les sièges des partis et contre leurs membres, des maires ont été suspendus ou démis de leurs fonctions, et il y a eu des arrestations parmi les membres du HDP, le parti kurde qui a obtenu le plus de suffrages dans cette région ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.