GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 22 Avril
Lundi 23 Avril
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
Aujourd'hui
Vendredi 27 Avril
Samedi 28 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Le maréchal Haftar de retour en Libye après une longue absence (AFP)
    • Etats-Unis: le nouveau secrétaire d'Etat Mike Pompeo en Arabie saoudite, Jordanie et Israël dans les prochains jours (porte-parole)
    • Taxes douanières: l'Europe n'a pas à faire de concessions aux Etats-Unis (Le Maire)
    • Etats-Unis: Bill Cosby déclaré coupable d'agression sexuelle
    • Neuf jeunes Israéliens meurent emportés par une crue (service de santé)
    • Arménie: l'opposant Pachinian se dit le seul candidat possible au poste de Premier ministre
    • Etats-Unis: Mike Pompeo confirmé comme secrétaire d'Etat par le Sénat
    • Des soldats français envoyés en renfort en Syrie depuis deux semaines (Mattis)
    • Le président américain Trump en visite au Royaume-Uni le 13 juillet (ambassadeur)
    • Gaza: Nikki Haley accuse le Hamas d'utiliser des enfants «comme boucliers humains»
    Europe

    La colère gronde à Bucarest après l'incendie d'une discothèque

    media Des milliers de personnes ont défilé mardi soir 3 novembre à Bucarest pour demander la démission du gouvernement après l'incendie d'une discothèque de la capitale roumaine. REUTERS/Inquam Photos/Octav Ganea

    Entre 20 000 et 30 000 personnes sont descendues dans la rue mardi 3 novembre à Bucarest. Avec des slogans comme « assassins » ou « démission », les manifestants ont réclamé le départ des autorités locales ou centrales, considérées moralement coupables de l'incendie qui a fait 32 morts et plus de 150 blessés dans une discothèque le 30 octobre dernier.

    Avec notre correspondant à Bucarest, Luca Niculescu

    À Bucarest, l’émotion s’est transformée en révolte. Depuis 25 ans, les rues de la capitale roumaine n’avaient pas vu autant de monde : entre 20 000 et 30 000 manifestants en colère sont descendus dans la rue pour dénoncer « l’incompétence » et la « corruption » des autorités.

    Cette manifestation, organisée en quelques heures seulement sur les réseaux sociaux, n’avait pas de leader, mais les dizaines de milliers de protestataires réclamaient tous la même chose : la démission du maire du IVe arrondissement, mais aussi la démission du gouvernement.

    Gouvernement sous pression

    Victor Ponta, Premier ministre depuis bientôt quatre ans, est déjà sous pression depuis plusieurs mois, accusé de corruption. Face à cette révolte, le Premier ministre a renvoyé le chef de l’Autorité pour la protection des consommateurs, un geste qui est loin d’apaiser la colère des manifestants.

    Alors que le bilan de l’incendie, qui a ravagé vendredi soir une boîte de nuit, s’alourdit d’un jour à l’autre, les Roumains menacent de poursuivre la mobilisation, afin de provoquer un vrai changement dans la société.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.