GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Russie: Sergueï Lavrov a reçu le représentant pour la Syrie à l'ONU

    media Le ministre russe des Affaires étrangères (D) reçoit le représentant pour la Syrie auprès des Nations unies, Steffan de Mistura (G), à Moscou, le 4 novembre 2015. AFP PHOTO / KIRILL KUDRYAVTSEV

    Le représentant spécial de l'ONU pour la Syrie Steffan de Mistura était ce mercredi 31 octobre à Moscou. Il a rencontré le chef de la diplomatie russe, Sergueï Lavrov. Les deux hommes ont insisté sur la nécessité de mettre en application un processus de règlement politique en Syrie.

    Avec notre correspondante à Moscou,  Muriel Pomponne

    Les deux hommes ont affiché une convergence de vues. Moscou assure soutenir totalement les efforts des Nations unies pour résoudre le conflit. Pour parvenir à une solution politique, Sergueï Lavrov juge urgent de faire le tri entre groupes « terroristes » et mouvements d'opposition « légitimes » en Syrie.

    « Donc voici deux questions sur lesquelles il faudra se mettre d'accord. La première, la liste des organisations terroristes qui ne seront pas concernées par le cessez-le-feu que nous espérons tous pouvoir déclarer un jour ; la deuxième, c'est la liste des représentants de l'opposition qui vont négocier avec le gouvernement sous l'égide de l'ONU », a déclaré le chef de la diplomatie russe.

    L'opposition syrienne invitée à dialoguer

    Steffan de Mistura a, de son côté, insisté sur la nécessité de former rapidement un gouvernement « inclusif » en Syrie. « Les groupes de travail des Nations unies dans lesquels nous espérons avoir tous les acteurs concernés sont prêts et nous espérons qu'ils vont commencer a travailler rapidement. Ensuite une nouvelle constitution est prévue puis de nouvelles élections. », a-t-il notamment déclaré.

    Steffan de Mistura affirme que le gouvernement syrien est prêt, mais il reste à contacter les groupes d'opposition afin qu'ils envoient des représentants à ces discussions politiques, que Moscou appelle également de ses voeux, si possible dès la semaine prochaine.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.