GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 25 Juillet
Mardi 26 Juillet
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
Aujourd'hui
Samedi 30 Juillet
Dimanche 31 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    La décision de la justice française de libérer l'un des deux auteurs du meurtre d'un prêtre en l'assignant à résidence sous bracelet électronique est un «échec, il faut le reconnaître», estime le chef du gouvernement dans une interview au «Monde». «Cela doit conduire les magistrats à avoir une approche différente, dossier par dossier, compte tenu des pratiques de dissimulation très poussées des jihadistes». Manuel Valls ne veut pas cependant tomber «dans la facilité de rendre ces juges responsables de cet acte de terrorisme». Par ailleurs, il envisage d'interdire le financement des mosquées par l'étranger.

    Europe

    Allemagne: la droite populiste surfe sur la crise des migrants

    media Des sympathisants du parti de droite populiste Alternative pour l'Allemagne, lors d'une manifestation le 7 novembre 2015 à Berlin. REUTERS/Hannibal Hanschke

    A l’appel du parti Alternative pour l’Allemagne (AfD), près de 5 000 manifestants ont défilé, ce samedi 7 novembre à Berlin, contre la politique du gouvernement en matière d’immigration. Un thème qui fait les choux gras du parti de droite populiste en hausse dans les sondages.

    Avec notre correspondant à Berlin, Pascal Thibaut

    « L'asile a des limites », « carton rouge pour Merkel ». L'Alternative pour l'Allemagne (AfD), au départ un parti de notables et de professeurs eurosceptiques, confirme son virage vers la droite populiste après la reprise en main du mouvement par son aile la plus dure au printemps.

    Depuis le début de la crise migratoire, l'AfD mobilise ses troupes et les Allemands inquiets contre la politique d'accueil des réfugiés. Avec succès, comme le montrent les sondages qui créditent actuellement le parti de 8 % des intentions de vote. L'AfD avait raté de peu son entrée au Bundestag il y a deux ans avant d'obtenir des élus ensuite dans des diètes régionales ainsi qu’au Parlement européen.

    Invasions barbares

    « Angela Merkel doit dégager », scandaient les quelque 5 000 manifestants du parti qui voulait marquer le coup en défilant samedi 7 novembre dans la capitale Berlin. « Nous manifestons contre le chaos créé par la chancelière avec sa politique », a affirmé une députée européenne de l'AfD. Un autre responsable du parti a comparé l'immigration actuelle avec les invasions barbares ayant entraîné le déclin de l'empire romain.

    Contrairement à d'autres manifestations du mouvement populiste, les contre-manifestants n'ont pas réussi à empêcher le défilé. Quelques échauffourées et interpellations ont tout de même eu lieu en marge du parcours.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.