GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Un Français en possession d’armes à feu arrêté à l’aéroport de Gatwick

    media La tension est vive au Royaume-Uni après les attentats à Paris, vendredi 13 novembre 2015 (photo d'illustration). Peter Macdiarmid/Getty Images/AFP

    La police britannique a arrêté un homme en possession de deux armes à feu ce samedi à l’aéroport de Gatwick, au sud de Londres. Les autorités qui disent ne vouloir prendre aucun risque après les attentats à Paris vont maintenant mener une enquête minutieuse.

    Avec notre correspondante à Londres, Muriel Delcroix

    L’incident s’est produit samedi matin au terminal Nord de Gatwick. L’homme, un Français de 41 ans originaire de Vendôme, a été pris à partie par des employés de la compagnie Easyjet à un guichet d’enregistrement. Il s’est alors enfui à travers le terminal vers un parking où il a jeté une arme dans une poubelle. Alertée immédiatement, la police l’a pris en chasse et l’a rapidement arrêté. Les officiers ont alors découvert qu’il portait une deuxième arme à feu autour du corps.

    On ne sait pas encore si le suspect cherchait à monter dans un avion avec ces armes ou s’il avait l’intention de s’en servir au milieu de l’aéroport. Les autorités considèrent en tout cas l’incident comme un acte de terrorisme et le suspect a été transféré dans un commissariat londonien pour être interrogé. Dans le contexte des attentats de Paris, la police ne cache pas sa nervosité et a immédiatement ordonné l’évacuation du terminal qui est resté fermé pendant 6 heures.

    Cet incident est survenu alors même que le Premier ministre présidait une réunion d’urgence à Downing Street. A l’issue de ce comité Cobra, David Cameron a annoncé une révision des mesures de sécurité dans la capitale britannique et dans le pays tout en précisant que le niveau d’alerte déjà relevé à sévère depuis plusieurs mois resterait inchangé.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.