GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 21 Août
Lundi 22 Août
Mardi 23 Août
Mercredi 24 Août
Aujourd'hui
Vendredi 26 Août
Samedi 27 Août
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Royaume-Uni: revirement de George Osborne sur les crédits d'impôts

    media Le ministre des Finances britannique George Osborne dans un discours à la Chambre des communes à l'occasion de la présentation du budget rectificatif du gouvernement conservateur, le 25 novembre 2015. REUTERS/UK Parliament via REUTERS TV

    Face aux critiques jusque dans son propre camp, le ministre des Finances britannique a annoncé l'abandon d'une réforme fiscale qui devait réduire les crédit d'impôts accordés aux plus démunis. George Osborne, qui présentait le budget rectificatif du gouvernement conservateur, a aussi promis que la police serait épargnée par les coupes budgétaires, douze jours après les attentats de Paris.

    Avec notre correspondante à Londres,  Muriel Delcroix

    George Osborne a créé la surprise avec des mesures dignes d'un budget pré-électoral : le chancelier de l'Echiquier a renoncé à réduire les allocations accordées aux plus démunis.

    Il a annoncé que la police, les services de santé et l'éducation ne subiraient pas de coupes budgétaires. Il a aussi confirmé l'augmentation du budget de l'armée de 6 milliards d'euros d'ici 2020 avec une rallonge particulière aux services de sécurité et une aide financière pour la construction de 400 000 nouvelles maisons en Angleterre.

    George Osborne justifie ces largesses grâce à des perspectives de croissance légèrement plus fortes pour les deux prochaines années et il est vrai que le ministre des Finances bénéficie d'une conjoncture économique plus favorable que prévu.

    Revirement humiliant

    Néanmoins, l'opposition travailliste s'est montrée plus que sceptique. John McDonnell, le député travailliste chargé des questions économiques, s'est moqué du revirement humiliant de George Osborne sur les crédits d'impôts et prévenu que les coupes budgétaires restaient inchangées.

    Le gouvernement conservateur compte toujours amputer le budget des ministères de 28 milliards d'euros par an et celui des aides sociales de 16 milliards d'euros. Des coupes lourdes de conséquences pour de nombreux foyers britanniques.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.