GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    La Turquie et l'UE trouvent un accord sur l'accueil des réfugiés

    media Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu (G) et le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker (D), le 29 novembre 2015, à Bruxelles. REUTERS/Yves Herman

    Le sommet UE-Turquie qui a eu lieu dimanche soir à Bruxelles a débouché sur un accord. Ankara va contribuer aux efforts visant à endiguer le flux de migrants qui convergent vers l'Europe en contrepartie d'une aide financière, de l'octroi de visas et d'une relance des négociations sur l'adhésion de la Turquie à l'Union européenne.

    Avec notre bureau à Bruxelles,

    Le Premier ministre turc Ahmet Davutoglu avait bien des raisons d’apparaître très souriant à l’issue de la rencontre avec les dirigeants européens, dimanche soir à Bruxelles.

    Les Vingt-Huit ont confirmé une enveloppe de 3 milliards d’euros pour freiner le flux de migrants en provenance de Turquie. Cette aide doit permettre au pays d'améliorer les conditions d'accueil des réfugiés syriens sur son territoire afin de fixer une partie de ces migrants sur son sol. 

    Libéralisation des visas et négociations d'adhésion

    Ils ont également promis un accord sur la libéralisation des visas pour les ressortissants turcs à l’automne 2016.

    Et enfin, ils se sont engagés à relancer le processus d’adhésion de la Turquie à l’Union européenne, gelé depuis des années.

    Autant de demandes qui, il y a encore quelques mois, n’auraient eu aucune chance d’aboutir.

    Les droits de l'homme mis de côté

    Pour de nombreux observateurs, ce rapprochement tombe à un bien mauvais moment, quelques jours à peine après de nouvelles arrestations de journalistes en Turquie.

    L’Europe a-t-elle détourné le regard des dérives autoritaires du régime turc ? Non, répond le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker.

    « Cet accord ne va pas nous faire oublier les divergences qui subsistent encore avec la Turquie en ce qui concerne la liberté de la presse ou les droits de l'homme. Ce seront des questions sur lesquelles nous reviendrons encore et encore pour justement réduire l'écart qui nous sépare », affirme-t-il.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.