GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Septembre
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Attentats à Paris: deux nouveaux suspects «activement recherchés»

    media La photo des deux nouveaux suspects, Soufiane Kayal et Samir Bouzid, s’étale partout dans la presse belge. Police fédérale belge

    Dans l’enquête sur les auteurs des attentats de Paris, les recherches se portent désormais sur deux nouveaux suspects dont l’identité n’est pas connue car ils avaient de faux papiers. Leurs photos d’identité et des images vidéo prises dans une agence de transfert de fonds sont depuis vendredi soir largement reproduites.

    Avec notre bureau de Bruxelles,

    La photo des deux nouveaux suspects s’étale partout dans la presse belge qui reproduit l’avis de recherche de la police fédérale : « Ces deux individus sont activement recherchés par les services de police belges et français. Ils sont dangereux et probablement armés. Il est demandé de s'abstenir d'intervenir soi-même. »

    Faute de mieux, ils s’appellent pour l’instant Soufiane Kayal et Samir Bouzid, les noms qui figurent sur leurs fausses cartes d’identité belges. Ce seraient eux que Salah Abdeslam serait allé chercher lors des deux déplacements qu’il a effectués en Hongrie en septembre, et ces deux hommes pourraient donc être entrés en Europe en se dissimulant dans le flot des réfugiés arrivés avant la fermeture de la frontière par les autorités hongroises.

    Salah Abdeslam a été contrôlé à la frontière hongro-autrichienne le 9 septembre avec, à bord de sa voiture, les soi-disant Kayal et Bouzid. On pensait à l’origine qu’il s’agissait là de deux kamikazes non identifiés du 13 novembre mais la carte d’identité de Bouzid a été utilisée quatre jours après les attentats pour effectuer un virement en faveur de Hasna Aït Boulahcen, qui a été tuée avec son cousin Abdelhamid Abaaoud lors de l’assaut de la police à Saint-Denis le 18 novembre.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.