GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Dimanche 22 Septembre
Aujourd'hui
Mardi 24 Septembre
Mercredi 25 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Collision évitée en mer Egée: énième tension entre Moscou et Ankara

    media La semaine dernière, la presse a publié des images d'un vaisseau russe qui traversait le Bosphore et sur lequel, peut-être par provocation, un marin pointait un lance-roquette en direction d'Istanbul. REUTERS/Murad Sezer

    C’est l’énième signe de tension entre la Russie et la Turquie, deux semaines après l'avion russe abattu par l'armée turque à la frontière syrienne. Moscou et Ankara traversent une crise diplomatique profonde, et c'est dans ce contexte dimanche 13 décembre qu'un destroyer de l'armée russe a évité de justesse un bateau de pêche turc dans la mer Egée. Les deux bâtiments ont évité la collision, mais l'incident a néanmoins provoqué la colère de Moscou.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

    C'est au large de l'île grecque de Lemnos au nord de la mer Egée que les deux bateaux ont frôlé la collision. Le bateau de pêche turc se trouvait à moins de 500 mètres du bâtiment militaire russe lorsque ce dernier a effectué des tirs de sommation, après avoir été incapable de contacter les pilotes par radio. La Russie a immédiatement convoqué l'attaché militaire turc en poste à Moscou, tandis qu'Ankara joue la carte de la détente. Le ministre turc des Affaires étrangères veut d'abord s'entretenir avec les propriétaires du bateau et a répété dimanche soir vouloir surmonter les tensions avec Moscou, par le dialogue.

    Reste que les incidents se multiplient, notamment en mer, puisque les détroits qui relient la Russie à la Méditerranée passent par les eaux turques. La semaine dernière, la presse a publié des images d'un vaisseau russe qui traversait le Bosphore et sur lequel, peut-être par provocation, un marin pointait un lance-roquette en direction d'Istanbul.

    Par ailleurs l'état-major de l'armée turque a interdit dimanche au personnel militaire turc de se rendre en Russie, pour raisons privées ou pour des vacances, et ce jusqu'à nouvel ordre, « par mesure de précaution ».

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.