GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 17 Octobre
Vendredi 18 Octobre
Samedi 19 Octobre
Dimanche 20 Octobre
Aujourd'hui
Mardi 22 Octobre
Mercredi 23 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    La décision de la Fed pénalise l’économie russe

    media Alfa Bank n'exclut pas la possibilité d'un dollar à 80 roubles début 2016. REUTERS/Sergei Karpukhin

    La Banque centrale américaine a relevé ses taux directeurs d'un quart de point, à 0,25 %, ce mercredi soir. Il s'agit de la première hausse de ce type depuis presqu'une décennie. Mais cette augmentation ne fait pas vraiment les affaires de l'économie russe.

    Avec notre correspondante à Moscou, Muriel Pomponne

    Le marché russe avait anticipé cette décision. Le rouble est au plus bas face au dollar depuis le début de la semaine, autour de 71 roubles pour un dollar. Mais Alfa Bank n'exclut pas la possibilité d'un dollar à 80 roubles début 2016.

    Les risques d'inflation et de spéculation sur le rouble incite donc la banque centrale russe à maintenir un taux directeur élevé. Elle a ainsi douché les espoirs des milieux économiques, en fin de semaine dernière, en maintenant son taux à 11 %. Un taux peu propice à la reprise de l'activité économique.

    Le brut en baisse

    Ce qui est très inquiétant dans l'immédiat pour l'économie russe, c'est la baisse du prix du baril de brut, corolaire à la hausse du dollar. Le baril est passé sous les 40 dollars alors que le budget 2016 de la Russie a été établi avec l'hypothèse d'un baril à 50 dollars. Les économistes estiment donc que le gouvernement va être obligé de revoir ses prévisions de budget. Mais pour l'instant la Russie fait l'autruche.

    Pour la petite histoire, les députés russes ont demandé la suppression des kopeks, la petite monnaie russe, que les commerçants ne prennent même plus en compte, et l'émission, en revanche, de billets de 10 000 roubles (129 euros).

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.