GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mardi 27 Septembre
Mercredi 28 Septembre
Jeudi 29 Septembre
Vendredi 30 Septembre
Aujourd'hui
Dimanche 2 Octobre
Lundi 3 Octobre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Syrie: le plus grand hôpital d'Alep-Est a été frappé par des barils d'explosifs (ONG)
    • Le yuan chinois, monnaie de référence du FMI: Pékin salue un «tournant» et promet des réformes
    Europe

    Les services secrets allemands et syriens auraient repris contact

    media La chancelière allemande Angela Merkel. REUTERS/Yves Herman/Files

    Le quotidien Bild Zeitung révèle, dans son édition du vendredi 18 décembre, que les services de renseignements extérieurs allemands ont rétabli leur coopération avec le régime syrien. Une information que Berlin ne souhaite ni confirmer, ni même commenter.

    Avec notre correspondant à BerlinPascal Thibaut

    La porte-parole d'Angela Merkel refuse de s'exprimer sur le dossier. Les services secrets allemands, le BND, décline tout commentaire. Un député de l'opposition s’est même vu répondre : « La raison d'Etat l'emporte sur l'information des parlementaires ». Difficile donc de confirmer les informations du quotidien Bild Zeitung affirmant que les services allemands collaborent à nouveau avec leurs homologues syriens.

    Il s’agirait d’échanger des informations sur le terrorisme islamiste et de renouer les contacts au cas où un avion allemand de reconnaissance s'écraserait en Syrie. Le journal populaire affirme également que Berlin décidera début 2016 de rouvrir une antenne en Syrie fermée depuis 2012.

    Les services allemands disposent de bonnes relations de longue date avec Damas, remontant même jusqu'à la guerre avec le criminel nazi Alois Brunner. Le BND a servi dans le passé d'intermédiaire pour l'échange de prisonniers entre Israël et le Hezbollah libanais.

    Les prévisions du patron du renseignement allemand n'ont cependant pas toujours été pertinentes. Il y a trois ans, Gerhard Schindler annonçait la chute imminente du régime de Bachar el-Assad.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.