GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Lundi 20 Novembre
Mardi 21 Novembre
Mercredi 22 Novembre
Jeudi 23 Novembre
Aujourd'hui
Samedi 25 Novembre
Dimanche 26 Novembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Des députés européens appellent les clubs de foot à boycotter le Qatar

    media Les footballeurs du PSG à Doha, le 1er janvier 2014. AFP PHOTO/AL-WATAN DOHA/KARIM JAAFAR

    Alors qu’il fait froid en Europe, des clubs de football décident comme chaque année de passer la trêve hivernale au soleil, notamment au Qatar. L’émirat est une nouvelle fois décrié pour non-respect des droits de l’homme, selon le rapport de la Confédération internationale du travail publié vendredi. Des parlementaires européens demandent aux sportifs et notamment au club allemand du Bayern Munich de mieux choisir leur destination.

    Avec notre bureau à Bruxelles

    Si les travailleurs immigrés au Qatar ont toujours des conditions de vie très difficiles, les sportifs venus de l'étranger y trouvent eux du soleil. Vingt-cinq degrés en moyenne en cette saison et des infrastructures dernier cri.

    C’est pourquoi de nombreux clubs de football choisissent de venir s’entraîner dans l'émirat durant la trêve hivernale. C’est le cas du Paris Saint-Germain, propriété du Qatar, qui devrait débuter son stage à Doha le 27 décembre prochain.

    Les Allemands du Bayern Munich ont, eux, prévu de s’y rendre en janvier. Elena Valenciano, députée espagnole du groupe socialiste et démocrate au Parlement européen, demande au géant bavarois de renoncer à ce séjour.

    « Le football c’est un phénomène social, pas seulement sportif. Et je crois que les équipes de football devraient aussi s’engager, sinon directement dans la lutte en faveur des droits de l’homme, au moins en se distançant un peu des régimes qui sont très durs envers leur peuple, estime-t-elle. Il fait beau aussi en Espagne, en Grèce, en Italie, dans le sud de la France. Mais des régimes autoritaires ou totalitaires qui bafouent les droits de l’homme ne devraient pas être choisis. »

    Le directeur sportif du Bayern, Matthias Sammer, a confirmé le déplacement à Doha. « Un camp d'entraînement n'est pas une déclaration politique », a-t-il rétorqué.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.