GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Dimanche 4 Décembre
Lundi 5 Décembre
Mardi 6 Décembre
Mercredi 7 Décembre
Aujourd'hui
Vendredi 9 Décembre
Samedi 10 Décembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    La Slovénie rejette par référendum le mariage homosexuel

    media Dans un bureau de vote, à Sora, lors du référendum sur la loi autorisant le mariage gay en Slovénie, le 20 décembre 2015. REUTERS/Srdjan Zivulovic

    En mars dernier, le Parlement slovène avait adopté une loi autorisant le mariage homosexuel. Il va donc revenir en arrière puisque 63,42% des votants au référendum de ce dimanche ont dit « non » à l'entrée en vigueur du texte.

    Les Slovènes ont largement rejeté dimanche la loi autorisant le mariage homosexuel pourtant adoptée en mars par le Parlement. Le petit pays de l’Union européenne ne deviendra donc pas le premier pays de l’ancien bloc communiste à ouvrir le mariage aux couples de même sexe. Les électeurs ont plébiscité le « non » à 63,42% lors de ce référendum d’initiative populaire.

    Mais cette consultation a peu mobilisé. Seuls 35,65% des électeurs ont pris part au référendum, n'empêchant toutefois pas le quorum de votants d'être atteint. Le scrutin est donc valide.

    Il y a dix mois, la loi avait pourtant été adoptée à une large majorité au Parlement, soutenue par la gauche et le parti centriste. Elle donnait aux couples homosexuels les mêmes droits qu’aux couples hétérosexuels. C’est la question de l’adoption qui avait été la plus contestée par les détracteurs du texte.

    Une pétition

    Les opposants, des partis de droite et l’Eglise catholique, avaient alors lancé une pétition qui avait recueilli 40 000 signatures. Ils avaient alors obtenu la suspension de l’application de la loi et la tenue d’un référendum.

    Ljudmila Novak, dirigeante du parti conservateur Nova Slovenija (NSi), a jugé ce dimanche que le « message est clair » : « Il nous faut protéger le droit des enfants. Nous sommes d'accord pour définir les droits qu'il convient aux homosexuels tout en préservant la famille comme étant l'environnement élémentaire des enfants », a-t-elle réagi.

    Le pape en faveur du « non »

    Cette semaine, le pape François avait plaidé en faveur du « non », invitant les Slovènes à « soutenir la famille, structure de référence de la vie en société ».

    La législation slovène oblige le Parlement à attendre désormais douze mois avant de pouvoir éventuellement présenter au vote des députés une nouvelle loi autorisant le mariage gay.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.