GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 18 Septembre
Jeudi 19 Septembre
Vendredi 20 Septembre
Samedi 21 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 23 Septembre
Mardi 24 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Turquie: des ONG dénoncent «un usage abusif» de la force contre le PKK

    media Une femme marche devant un bâtiment endommagé, le 7 décembre 2015, après des opérations des forces de sécurité turques contre les rebelles kurdes à Silvan, une ville de la province de Diyarbakir, dans le sud-est de la Turquie. TURKEY-POLITICS/KURDS REUTERS/Murad Sezer

    Dans le sud-est de la Turquie, les « opérations spéciales » se poursuivent pour le dixième jour contre les rebelles du PKK, le Parti des travailleurs du Kurdistan. Des opérations menées au mortier par plus de 10 000 policiers et militaires appuyés par des chars, en pleines zones urbaines. L'ONG Human Rights Watch a publié un rapport mardi 22 décembre qui évoque « un usage disproportionné et abusif de la force par les autorités » depuis la rupture du cessez-le-feu entre le PKK et le pouvoir turc cet été.

    Avec notre correspondant à Istanbul, Alexandre Billette

    Ce sont plusieurs villes du sud-est de la Turquie qui sont non seulement sous couvre-feu, mais aussi sous blocus de l'armée et de la police. Les images qui parviennent de ces villes fermées montrent des quartiers sous le feu intense de l'artillerie, notamment à Cizre où se trouve Nuirevan Elçi, avocat et président du barreau de la région.

    « Personne n'ose même regarder par la fenêtre parce que ça tire au mortier, à l'arme automatique, témoigne-t-il. On a tous peur. Parfois il y a des distributions d'eau en ville, mais la dernière fois, on a tiré sur un jeune homme qui était là-bas. Il a perdu son bras. On dit qu'une ou deux épiceries sont toujours ouvertes, mais personne n'ose y aller. »

    Le gouvernement turc affirme et répète que les opérations spéciales se poursuivront jusqu'au rétablissement de l'ordre public. Mais le bilan des victimes civiles s'élève à plus de 100 personnes selon les ONG locales. Un bilan qui risque d'augmenter fortement dans les prochains jours.

    → Lire aussi : Turquie: récit d'un témoin retranché dans la ville assiégée de Cizre

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.