GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Mercredi 21 Septembre
Jeudi 22 Septembre
Vendredi 23 Septembre
Samedi 24 Septembre
Aujourd'hui
Lundi 26 Septembre
Mardi 27 Septembre
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    • Les Suisses disent massivement «oui» à une loi sur le renseignement qui autorise surveillance téléphonique et sur internet
    • Irak: 6 personnes tuées et 18 blessées quand un homme a fait exploser sa ceinture d'explosifs dans l'ouest de Bagdad
    • Décès à 71 ans de Joseph Sitruk, l'ancien grand rabbin de France (entourage)
    • François Hollande «reconnaît la responsabilité des gouvernements français dans l'abandon des harkis» d'Algérie
    • Nigeria: «Je vais parfaitement bien», dit Shekau, le chef de Boko Haram dans une nouvelle vidéo
    • Fast, le plus grand radiotélescope du monde est entré en service ce dimanche dans le sud-ouest de la Chine
    • Le Prix RFI Théâtre 2016 décerné à Hakim Bah (Guinée) pour «Convulsion»
    • Un écrivain jordanien a été assassiné après une caricature jugée anti-islam (agence)
    • Suisse: le pays vote sur une nouvelle loi concernant les services secrets
    Europe

    Inondations en Grande-Bretagne: la gestion de Cameron critiquée

    media Le Premier ministre britannique David Cameron s'entretient avec des sauveteurs, à York, le 28 décembre 2015. REUTERS/Darren Staples

    En Grande-Bretagne, les pluies diluviennes qui ont entrainé des inondations sans précèdent ont relancé le débat sur l’efficacité de la lutte contre les phénomènes météorologiques extrêmes.

    Avec notre correspondante à Londres, Marina Daras

    David Cameron qui avait voulu montrer son soutien aux populations, s’était déplacé à York, la ville la plus touchée par ces inondations.

    Il a été critiqué par les élus locaux et la presse régionale sur sa gestion des catastrophes et sur l’efficacité des mesures de protection en Grande-Bretagne. Les élus du Nord pensent qu’il y aurait un déséquilibre entre le sud du pays, plus riche, et de ce fait, mieux protégé, et le nord, plus pauvre et donc plus vulnérable.

    Trois milliards d'euros dépensés

    David Cameron avait annoncé sur place qu’il réévaluerait les mesures de sécurité et que plus de fonds seront débloqués pour venir en aide aux familles sinistrées. Le gouvernement a déjà dépensé plus de 3 milliards d’euros pour la construction de dispositifs anti-inondations.

    Les habitants de York, eux, disent avoir vu des améliorations dans leur ville. Dans certains quartiers, les barrières ont empêché l’eau d’entrer dans les maisons mais pas partout. La question maintenant est de savoir comment le gouvernement va faire face à des situations annoncées de plus en plus extrêmes.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.