GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Jeudi 19 Avril
Vendredi 20 Avril
Samedi 21 Avril
Dimanche 22 Avril
Aujourd'hui
Mardi 24 Avril
Mercredi 25 Avril
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Europe

    Pollution en Italie: limites de vitesse abaissées et nouveaux bus

    media A Rome, la municipalité avait opté lundi et mardi pour la circulation alternée. ANDREAS SOLARO / AFP

    Le gouvernement italien a annoncé ce mercredi 30 décembre une série de mesures radicales en réaction à la pollution aux particules fines qui sévit depuis lundi dans la péninsule : limites de vitesse abaissées en ville et nouveaux bus. Le ministre de l'Environnement a accompagné ces mesures d’une enveloppe de 12 millions d'euros qui seront immédiatement débloqués.

    Avec notre correspondante à Rome,  Anne Le Nir

    La mesure la plus contraignante pour les automobilistes italiens, réputés pour raffoler de la vitesse en tous lieux, c'est sans aucun doute l'obligation de rouler plus lentement en ville. Ils devront réduire leur vitesse de 20 km/h. Par exemple, si la limitation était fixée à 30km/h elle passera à 10.

    Autre mesure d'urgence : il faudra baisser le chauffage de 2 degrés dans les établissements publics et privés. Concrètement pas plus de 18 degrés. Concernant les transports en commun, en cas de pic de pollution durant sept jours d'affilée, les autobus seront gratuits. Et ceux qui sont obsolètes devront être remplacés par des bus moins polluants, mais aussi plus confortables pour inciter les usagers à les emprunter plus régulièrement.

    Pour ces mesures, le gouvernement a débloqué 12 millions d'euros. Il promet également un plan structurel à moyen terme, qui sera doté d'un budget de 405 millions d'euros. Ceci afin de pouvoir mieux affronter le problème de la pollution aux particules fines dans les grandes agglomérations et en toile de fond, les conséquences du changement climatique.

    Sur le même sujet
    Commentaires

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

    Republier ce contenu

    X

    Vous êtes libres de republier gratuitement cet article sur votre site internet. Nous vous demandons de suivre ces Règles de base

    Le Partenaire s'engage à ne pas porter atteinte au droit moral des journalistes. A ce titre, le Contenu devra être reproduit et représenté par le Partenaire tel qu'il a été mis à disposition par RFI, sans modifications, coupures, ajouts, incrustations, altérations, réductions ou insertions

    Ajoutez cet article à votre site Web en copiant le code ci-dessous.

     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.