GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Vendredi 22 Juillet
Samedi 23 Juillet
Dimanche 24 Juillet
Lundi 25 Juillet
Aujourd'hui
Mercredi 27 Juillet
Jeudi 28 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Urgent

    L'homme, connu des services antiterroristes, avait tenté de rallier la Syrie par deux fois en 2015. Il avait été mis en examen pour association de malfaiteurs en lien avec une entreprise terroriste et placé en détention provisoire, puis libéré sous bracelet électronique.
    Une prise d'otages a eu lieu ce mardi matin dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray, en Normandie. Un prêtre a été égorgé et un fidèle est gravement blessé.

    Europe

    Israël: une fusillade dans un bar de Tel-Aviv fait deux morts

    media Le tireur a ouvert le feu sur une terrasse de café dans le centre-ville de Tel-Aviv, tuant deux personnes. REUTERS/Nir Elias REUTERS/Nir Elias

    La police israélienne mène actuellement une vaste chasse à l’homme à Tel-Aviv pour retrouver le suspect qui a tiré sur la foule ce vendredi après-midi 1er janvier 2015, faisant 2 morts et 7 blessés. Un homme a ouvert le feu devant une terrasse de café dans une rue très commerçante du centre-ville. Ses motivations restent pour le moment inconnues.

    Avec notre correspondante à Jérusalem, Murielle Paradon

    Vendredi après-midi, quelques heures avant le repos hebdomadaire en Israël, des clients sont attablés aux terrasses de café, rue Dizengoff, en plein centre de Tel-Aviv. Un homme fait alors irruption et tire dans la foule, avant de s’enfuir. Des témoins décrivent des scènes de panique. Certains blessés sont soignés sur place. S’ensuit alors une immense chasse à l’homme. La police israélienne déployée massivement ratisse le quartier.

    Selon la presse israélienne, l'homme qui a tiré sur une terrasse de café à Tel-Aviv serait un Arabe israélien d'une trentaine d'année. Son père l'aurait reconnu sur une vidéo circulant sur internet, une vidéo-surveillance où l'on voit le suspect faire tranquillement des courses dans une supérette avant de prendre une arme dans son sac à dos, sortir dans la rue et tirer.

    La police israélienne refuse pour l'instant de confirmer ces informations. Le ministre de la Sécurité intérieure, Gilad Erdan, reste lui aussi prudent. Toutes les pistes sont explorées, les « pistes criminelles comme personnelles ». « Rien ne permet de dire à ce stade qu'il s'agisse d'un acte nationaliste », autrement dit, d'une nouvelle attaque anti-israélienne. Israël et les territoires palestiniens sont en proie à une vague de violences depuis trois mois.

    Des violences qui ont fait plus de 150 morts, en majorité des Palestiniens. Tel-Aviv a été relativement épargnée par les attaques palestiniennes, des attaques à l'arme blanche ou à la voiture bélier, plus rarement avec des armes à feu. Récemment, le groupe Etat islamique a également proféré des menaces contre Israël. Toutes les pistes sont donc étudiées. 

    Les précisions du porte-parole de la police israélienne joint par RFI

    « Cette après-midi dans le centre de Tel-Aviv, le suspect a ouvert le feu à l'aide d'une arme automatique sur les gens qui étaient dans un café et sur le trottoir, en plein coeur de la ville. Les unités de la police ont été déployées immédiatement afin de trouver le suspect et de l'arrêter.

    A l'heure qu'il est, dans cette zone de Tel-Aviv, nos unités anti-terrorisme, nos unités secrètes, nos patrouilles spéciales sont toujours à la recherche de cet individu. Notre objectif pour le moment est encore de savoir si cet incident est de nature terroriste, ou si c'est un acte criminel.

    Nous pouvons confirmer que deux personnes ont été tuées. Quatre personnes sont gravement blessées, et trois autres plus légèrement, toutes sont hospitalisées à Tel-Aviv », a déclaré Micky Rosenfeld à la rédaction anglophone de RFI.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.