GRILLE DES PROGRAMMES
Monde
Afrique
Samedi 25 Juin
Dimanche 26 Juin
Lundi 27 Juin
Mardi 28 Juin
Aujourd'hui
Jeudi 30 Juin
Vendredi 1 Juillet
    Pour profiter pleinement des contenus multimédias, vous devez avoir le plugin Flash installé dans votre navigateur. Pour pouvoir vous connecter, vous devez activer les cookies dans les paramètres de votre navigateur. Pour une navigation optimale, le site de RFI est compatible avec les navigateurs suivants : Internet Explorer 8 et +, Firefox 10 et +, Safari 3 et +, Chrome 17 et + etc.
    Dernières infos
    Europe

    Fusillade de Tel-Aviv: la traque se poursuit dans une ville inquiète

    media Les policiers israéliens sécurisant la scène de crime peu de temps après la fusillade, le 1er janvier 2016. REUTERS/Nir Elias

    La chasse à l'homme se poursuit pour retrouver l'auteur de la fusillade du vendredi, 1er janvier 2016, à Tel-Aviv. Sans résultat. Et la population de la ville est de plus en plus inquiète.

    Avec notre correspondant à Jérusalem, Michel Paul

    La police de Tel-Aviv demande à la population d'un quartier du nord de la ville de rentrer à la maison et de rester enfermée jusqu'à nouvel ordre. Des hélicoptères munis de projecteurs survolent Ramat Aviv. C'est là qu'a été retrouvé le téléphone portable de l'auteur présumé de l'attaque, non loin d'un chantier où il travaillait. Sinon il n'y a aucun élément nouveau dans l'enquête.

    La chasse à l'homme se poursuit donc et les questions fusent : Comment se fait-il que le tireur présumé de la fusillade, Nashat Milhem, ait réussi à prendre la fuite ? Pourquoi sa photo n'a-t-elle pas été publiée plus rapidement ? Et aussi pourquoi la police n'est pas intervenue de manière plus massive immédiatement après les tirs ?

    L'hypothèse est que le tireur se trouve toujours dans la région et qu'il est armé, et c'est pourquoi seulement la moitié des élèves se sont rendus dans les écoles et lycées de Tel-Aviv samedi 02 janvier 2016.

    El Ron Houldai, le maire de Tel-Aviv s'en est pris directement au Premier ministre : « Netanyahu, frustré par ses échecs à assurer la sécurité, a préféré fustiger la population arabe du pays », a-t-il affirmé.

    Chronologie et chiffres clés
    Sur le même sujet
    Commentaires
     
    Désolé mais le délai de connexion imparti à l'opération est dépassé.